Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Mariage de François de Treil de Pardailhan et Julie Henriette Roze
le 9 mars 1831, à Paris



Extrait des registres des actes de mariage de l'an 1831 - premier arrondissement.

Du neuf mars 1831, acte de mariage

de Sieur François Joseph Martial Treil de Pardailhan,
propriétaire, à St-Pons (Hérault) le 18 germinal an 9 (8 avril 1801), demeurant à Paris, rue de la Michodière n°4, 2e arrondt, et auparavant, rue St-Joseph n°8, 3e arrdt,
fils majeur de Sieur Jean Alexandre Vincent de Paule Treil de Pardailhan, décédé, et de Marie Magdelaine Gross sa veuve, demeurant commune de La Caunette, arrondissement de Saint-Pons (Hérault),

et de Delle Julie Henriette Roze,
née à Paris le 26 août 1808, demeurant chez ses père et mère, rue de Monthabor 22, de cet arrondissement,
fille majeure de Sieur Antoine Charles Roze, ancien avoué au tribunal civil de 1ère instance de la Seine, et ancien adjoint au maire du 1er arrdt de Paris, chevalier de la Légion d'honneur, âgé de 80 ans, et de dame Marie Josephe Goret, son épouse, âgée de 47 ans, présents et consentants.

Les actes préliminaires sont :
la publication du présent mariage faite en cette mairie et en celles des 2e et 3e arrondts de Paris, les dimanches 20 et 27 février dernier à midi, y affichés devant la loi, sans opposition,
les actes de naissance des époux, et celui de décès du père de l'époux,
la procuration authentique de la mère, par laquelle elle a donné pouvoir au Sieur Joseph Louis Marie Alexandre Treil, baron de Pardailhan, propriétaire, chevalier de la Légion d'honneur, et de l'ordre de Malte, âgé de 46 ans, demeurant à Paris, rue de la Michodière n°4, son neveu, de pour elle et en son nom, consentir au présent mariage,
de toutes lesquelles pièces paraphées au terme de la loi, qui demeureront annexées aux registres,

Il a été fait lecture du chapitre du code civil du Français, concernant les droits et devoirs respectifs des époux.

les dits époux présents ont déclaré prendre en mariage, l'un, la demoiselle Julie Henriette Roze, l'autre, le sieur François Joseph Martial Treil de Pardailhan.

En présence du Sieur Pierre Joseph Le Meneux, Comte de Boisjouant, propriétaire, âgé de 67 ans, demeurant rue de Crussol n°11, Jean Marie d'Abzac, propriétaire, âgé de vingt-six ans, demeurant rue de Saintonge n° 44, témoins de l'époux,
Edme Catherine Bazin, ex-officier de la chambre du roi, chevalier de Saint-Louis, âgé de 56 ans, rue d'Argenteuil n°31, Jean Baptiste Boisserie Lassere, docteur en médecine, âgé de 50 ans, demeurant au Faub. St-Honoré n° 14, témoins de l'époux.

Après quoi, nous, Charles Gabillot, propriétaire, adjoint au maire du 1er arrondissement de Paris, faisant les fonctions de l'état civil, avons prononcé au nom de la loi que les dits époux sont unis en mariage,

et ont les époux et mère de l'épouse, le fondé de pouvoir de la mère de l'époux et les témoins, avec nous, après lecture faite signé.

extrait des registres d'état civil de Paris - archives particulières

[ACCUEIL DU SITE] [E_MAIL] [GITE DE CHARME] [TREIL DE PARDAILHAN]