Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Décès d'Angélique Clémens de Graveson, veuve Treil de Pardailhan
le 25 octobre 1883

Laure Clémens de Graveson demeurait au château du Jard, à Chaumont-en-Vexin (Oise), après son mariage en 1831, avec Auguste de Perrochel. Sa mère et sa soeur Angélique, devenues veuves étaient venues vivre à proximité, dans la petite ville ; elles y sont toutes les trois décédées :
La mère, Marie-Lucile-Rosalie, née d'Eyragues de Bionneau, qui s'était installée à Chaumont en 1837, quelques mois après la mort de son mari le marquis de Graveson, y est décédée le 18 juillet 1848.
Angélique Clémens de Graveson, veuve de Fulcrand Ambroise de Treil de Pardailhan, demeurait aussi à Chaumont-en-Vexin, avec son fils, à partir de 1837. Elle y est décédée le 25 octobre 1883.
Enfin, une autre soeur, Louise Clémens de Graveson s'était mariée en 1838, à Chaumont, avec Jules Boucher de Crèvecoeur, et y est décédée elle aussi, le 6 septembre 1867, alors qu'elle était en visite chez son beau-frère Auguste de Perrochel et sa soeur Laure, au château du Jard.

L'an mil huit cent quatre vingt trois, le vendredi vingt-sixième jour du mois d'octobre, à six heures du soir,
par devant nous, François Elie Morin, maire, officier de l'état civil de la ville de Chaumont, chef-lieu de canton, arrondissement de Beauvais, département de l'Oise,
sont comparus, les sieurs Denis Rousselet, âgé de cinquante-deux ans, maçon et Louis Constant Albin, âgé de quarante ans, bourrelier, tous deux domiciliés en cette ville, amis de la dénommée ci-après,

lesquels nous ont déclaré que Madame Angélique Marie de Clémens Graveson, âgée de quatre-vingt-un ans, quatre mois et dix jours, née à Marseille, département des Bouches du Rhône, le quinze juin mil huit cent deux, sans profession,
fille de Jacques Joseph Félix Angélique Jean Baptiste de Clémens, marquis de Graveson, et de Louise Bionneau d'Eyragues, tous deux décédés,
veuve de Ambroise Treil de Pardailhan,
est décédée, hier, vingt-cinq de ce mois, à huit heures et demi du soir, à la maison de retraite de Laillerie, annexe de cette ville, où elle résidait,
et après nous être assuré du décès les déclarants ont signé avec nous le présent acte, après que lecture leur en a été faite.

extrait des registres d'état-civil de Chaumont-en-Vexin (Oise)

[ACCUEIL DU SITE] [E-MAIL] [GITE - HERAULT] [PLAN DU SITE]