Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Mariage de Joseph de Treil de St-Martial et Claire de Treil de Lavallongue
le 20 avril 1784


L'an mil sept cent quatre vingt quatre et le vingt août, dans l'église de N-D de la Platé, après la publication des bans de mariage faite à notre messe de paroisse l'avant veille dix-huit du courant, comme aussi dans la paroisse de la ville de Saint-Pons, comme il l'atteste par le certificat de Mre Pouderous curé de la sus dite ville sans avoir d'empêchement ni opposition, vu les dispenses des deux autres bans accordées par Monseigneur l' évêque de Saint-Pons à l'une des parties et à l'autre par Monseigneur l'évêque de Castres dûment signées et insinuées,

Vu aussi la dispense du second degré de parenté accordée par notre Saint Père le pape, fulminée le seize du courant et signée La Tour de Saint-Paulet, vicaire général et official dûment insinuée le même jour, toutes les autres formalités requises et nécessaires et ayant été dûment et fidèlement observées, ont été mariés par nous soussigné et ont reçu la bénédiction nuptiale,

Noble Joseph Marie Dominique de Treil de St-Martial, habitant de St-Pons, officier au régiment de la Reine-Cavalerie, fils légitime de feu noble Alexandre de Treil de St-Martial, officier au régiment de Custine et de dame Elisabeth de Robert d'une part,

Et demoiselle Marie Claire Joséphine Françoise de Treil de Lavallongue, fille légitime de noble Antoine de Treil de Lavallongue écuyer, et de dame Marthe Marguerite de Gaillard mariés, de la ville de Castres, paroisse de N-D de la Platé d'autre part,

En présence de Messire Pierre de Bayard écuyer, de Messire Jean Antoine de Perrin, comte de Lengary, de Messire Joseph Henri Ignace de Richard, chevalier de Gaix de M. Edmé Jean Rousseau peintre de l'Académie royale de Paris.

Tous signés, nous et les parties

[LA CAUNETTE] [TREIL DE ST-MARTIAL] [E-MAIL]