Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Les seigneuries de l'évêque et du chapitre de Saint-Pons


"Lorsque le comte de Toulouse fonda, en 936, le monastère de St-Pons, il le dota de nombreuses possessions territoriales, auprès et à l'entour du village de Thomières.
Ce premier noyau s'augmenta rapidement, par suite des nombreuses donations dont l'abbaye fut l'objet.

Aussi au 12ème siècle, les abbés de St-Pons possèdaient une grande étendue de territoire et se trouvaient dans une situation féodale très importante, puique ils relevaient du pape seul, aux termes de la charte de fondation.

Chapiteau du cloitre ruîné du monastère

Mais leur autorité s'affaiblit, au fur et à mesure que le pouvoir royal grandit, et elle tomba restreinte et diminuée sous le coup des vexations nombreuses que leur firent subir les officiers royaux. C'est ainsi qu'ils perdirent le château d'Anglès et tout son territoire, et qu'ils arrivèrent à se trouver enserrés de tous côtés par le domaine du Roi.

En 1318, lors de la création de l'évêché, l'abbé possédait le pays comprenant les communautés de: Saint-Pons, Riols, La Salvetat et La Bastide".

Concernant la seigneurie de Saint-Pons, les biens du monastère étaient alors partagés entre l'évêque de Saint-Pons et le chapitre de la cathédrale :
L'évêque demeurait seigneur justicier et foncier de la ville de Saint-Pons et du tènement dit Les Croix.
Le chapitre conservait la seigneurie directe des Terres dites Abbatiales.

"Le tènement des Croix, [appartenant à l'évêque] comprenait: la ville mage, la ville moindre, et tout le territoire entre celles-ci et les Terres Abbatiales (dont elles étaient séparées par les quatre croix, encore existantes de Pongues, Caunette, Saint-Barthélemy, et Croix-Barrière).

Les Terres Abbatiales venaient après et s'étendaient jusques à l'extrémité de la communauté sur: Brassac, Marthomis, Prouille, Babbex, Savo, Courniou, Falières, Usclats, Fon de l'Estat [aujourd'hui appartient à la commune des Verreries-de-Moussans], Cavenac, Combeliaubert, Cartouyre".

L'évêque était seigneur de Riols, La Bastide, La Salvetat. Le chapitre possédait à Riols les droits seigneuriaux sur les Garrigues de Riols, qui comprenaient les mazades de Bégot, Condades, Aupigno, Roullio, Marso, Cassillac.

D'après Joseph Sahuc - "Le diocèse de Saint-Pons au XVIIIème siècle"

[ACCUEIL DU SITE] [GITE PRÈS DE SAINT-PONS] [LIENS] [CORRESPONDRE]