Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Famille de Cabrol
_____________________

"D'azur à trois chevrons d'or
accompagné en chef de
deux molettes de même"

La famille de Cabrol, de La Salvetat est reconnue noble par jugement de la Cour de Montpellier du 15 septembre 1671. L’anoblissement des familles du diocèse de Saint-Pons se réalise souvent ainsi par assimilation progressive : la famille «vit noblement» pendant plusieurs générations, occupe les places éminentes du lieu (consuls, bailli), achète des biens nobles (fiefs, métairies, voire seigneuries) dont elle prend souvent le nom.

L’origine de la famille remontrait à Etienne Cabrol, le premier connu de la dynastie à la fin du 15ème siècle, forgeron de son état, et fondateur de la chapelle St-Blaise à La Salvetat.

Cabrol de La Salvetat
Les domaines des Cabrol à Rieumajou, Arifat et Grualgue, près de La Salvetat

La famille extrêmement prolifique se distingue entre ses différentes branches par l’adjonction du nom de ses propriétés : Cabrol d’Arifat du nom de la métairie, bien noble, transformé en château au 17ème siècle ; Cabrol de Grualgues, Cabrol de Montredon, Cabrol de Rieumajou, Cabrol de Montarnaud.

La famille de Cabrol est présente au 17ème et 18ème siècle à La Salvetat, où se situe ses plus grandes propriétés, à Saint-Pons, la ville épiscopale, mais aussi dans une grande partie du diocèse, où les alliances avec les familles de petite noblesse locale sont très nombreuses : avec les de Raynaud, de Planque, de Clerc à la Salvetat, avec les Dulac, les Brugairoux, Gléon de Durban de Saint-Pons, Tarbouriech de Campredon (seigneurs d'Assignan), de Rolland (du Minervois), de Villeneuve, de Bonne, de Roussel de Saint-Amans, et indirectement avec les Treil de Pardailhan. …

En savoir plus: la famille de Cabrol par J. Sahuc

[LIENS de LA SALVETAT] [REAGIR !] [GITE DE FRANCE DE L'HERAULT] [PLAN DU SITE]