Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Charte consulaire de 1465 de Saint-Chinian
articles relatifs au vin et au vendange

La charte consulaire de 1465 de Saint-Chinian, qui règle les rapports entre le seigneur abbé Renaud de Vallon et les habitants contient plusieurs articles concernant le vin et les vendanges.

Dans son article 23, la charte règlemente et limite les droits de l'abbé et du monastère sur les vendanges: en tant que seigneur du lieu, l'abbé ou ses représentants ne peuvent prendre pour leur usage qu'une quantité de trois grappes de raisins par vigne.
La récolte de vin reste toutefois assujéttie à la dîme, impôt due à l'Eglise, et donc à l'abbé.
A noter la précocité du raisin: à la Saint-Laurent, soit le 9 août du calendrier julien alors utilisé, correspondant au 19 août de notre calendrier grégorien.

Art. xxiij sur la queste des raizins

ITEM POUR LA QUESTE DES RAISINS feust convenu et accorde entre parties que ledict abbe son monastere et moynes ou depputes par iceuls pourront prendre tous les ans la veilhe des festes de sainct Laurent sainct Barthellemy et Nostres Dame du moys daoust en ce appeles et illic presans les bandiers dudict lieu de chasque vigne du terroir dudict lieu troys raisins et non davantaige pour en fere ce quilz vouldront saulf quilz nen pourront prendre qune fois lan de chasque vigne et saulf la dixme des vignes que font dixme et tasque.

L'article 19 de la charte facilite l'entrée de la vendange dans le village, en autorisant les habitants à utiliser la porte la plus proche de leur itinéraire.

Art. xix sur la vendange

ITEM ET PARCEQUE LESDICTZ HABITANS de Sainct Anian disoient que ledict sieur abbe ou ses gens leur avoient inhibe quilz nentreroient poinct leur vandange dans ledict lieu de sainct Anian sinon par la porte de la place dudict lieu, et parce que cella leur seroict et audict monastere fort prejudiciable en partie a cauze du prolongemant du chemin quil fauldoict fere pour recueilhir leurs vendanges et aussy pour labourer les terres et autres oeuvres a raison de quoy elles estoient retardees, et aussy que les tasques de la vendange appartenant audict monastere ne pourroient estre sy tost apportees au cellier dudict monastere comme de coustume. Et par ainsy pou lutillite comme dune chescune des parties, a este pactize et accorde entre elles que les habitants dudict lieu que sont et seront a ladvenir ou autres quelconques pourront fere entrer librement comme ilz vouldront leur vendange sans aulcung empeschemant dans ledict lieu par deux portals [f xi Ve] de ladicte ville ou par lung diceulx nonobstant toute autre coustume davanture gardee de ne pouvoir entrer leur vendange que par ung portal.

Enfin , l'article 3, autorise la vente du vin durant toute l'année.

Art. iij sur le vin

ITEM ONT LESDICTES PARTIES TRANSIGE et accorde que le vin prohibe et deffendu que ledict sieur abbe prethendoict avoir ne sy en fera plus jamais ainsi sera permis a ung chescung en son temps vendre du vin audict lieu et terroir dicelluy.

d'après "La chartre consulaire de Saint-Chinian-de-La-Corne", dans cahier III de la SASL de Béziers, par l'abbé Jacques Rouanet et M. Henri Barthés

[ACCUEIL][PLAN DU SITE] [LIENS][GITE DE FRANCE - HERAULT] [CORRESPONDRE]