Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Mgr Raymond de Roquecorne
Evêque de Saint-Pons de 1324 à 1345

Blason de Mgr Raymond de Roquecorne D'abord religieux à la Chaise-Dieu, Raymond de Roquecorne (ou d'Apremont de Roquecorn) est en 1318 le premier évêque du nouveau diocèse de Sarlat.
Le 21 novembre 1324, il est transféré au siège épiscopal de Saint-Pons.

Comme son prédecesseur Mgr Pierre Roger, Mgr de Roquecorne doit faire face à la contestation des religieux du chapitre, concernant la séparation les biens et revenus de l'évêque (mense épiscopale) et ceux du chapitre (mense capitulaire).
L'affaire nécessite l'arbitrage du pape Jean XXII.
Par une bulle datée "des calendes de mars, l'an onze de son pontificat" (1327), le pape annule la sentance arbitrale contestée. Les revenus du chapitre de Saint-Pons sont augmentés de cent livres tournois et répartis sur certains biens (seigneuries de l'évêque et du chapitre par exemple) . Cet accord subsiste jusqu'à la Révolution de 1789.

Le 29 octobre 1335, Mgr de Roquecorne visite pastoralement l'abbaye de Saint-Chinian, et et y célèbre une messe solennelle.

Le 25 mai 1336, l'évêque décide d'établir un recteur perpétuel à l'église paroissiale de Saint-Martin-du-Jaur, remplaçant le vicaire nommé annuellement par le chapitre de la cathédrale (il diminue ainsi le pouvoir des religieux sur la paroisse de Saint-Pons ... et renforce le sien !).

Entre 1339 et 1344, il rend plusieurs arbitrages concernant le monastère de Saint-Chinian, le couvent de Sainte-Madeleine, ou la ville de Saint-Pons.

Mgr Raymond de Roquecorne, second évêque de Saint-Pons est mort le 15 septembre 1344, Etienne d'Audebrand lui succède.

[ACCUEIL DU SITE] [PLAN DU SITE] [LIENS] [CORRESPONDRE] [Le site de référence : HERALDIQUE EUROPEENNE]