Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Derniers troubles des guerres de religion dans le Saint-Ponais

Les derniers troubles des guerres de religion se produisent dans le Saint-Ponais en 1625, près de Courniou . Le duc Henri de Rohan, chef des insurgés protestants est en lutte contre le pouvoir royal de Louis XIII depuis 1621 . La "guerre de M. de Rohan" est un échec, comme le montre ces mouvements de troupes dans les environs de Saint-Pons .

"Le Sr de Roan [Duc Henri Rohan], ayant ramassé environ deux mille hommes de la religion préthandue réformée tant au cartier des Sevennes que de Castres et des anvirons, menant deux petites pièces d'arthillerie, vint aux environs des masades dudict St-Pons du costé de la Bastide Rouayrouse, où feut brûlé la métairie des Anclauses appartenant au chapitre de l'esglise cathédrale, ensemble la métairie de Marquit qui appartenoit au Sieur de Pardailhan [Francelin de Brugairoux, seigneur de Pardailhan];


Le duc Henri de Rohan

Et s'estant promis ledit Rohan d'aller faire le ravage aux territoires de Pardelhan et de Premian avec sa dicte armée ne passa plus outre que lesdites Anclauses ou Marquit, par ce que feut adverti que Monsieur du Poujol [Thezan du Poujol] estait venu dans la présente ville avec six cents hommes de cheval et de pied pour s'opposer à son dessain.
Et ledict Sieur de Roan s'en retourna avec son armée."

Notes d'Amblard - 1625

[GITE DE FRANCE DE L'HERAULT] [E-MAIL] [GENEALOGIE TREIL DE PARDAILHAN]