Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

La famille de Grenier

"La famille de Grenier"
Extrait de : "Les verreries forestières de Moussans (1450-1890)" par Francis de RIOLS de FONCLARE - 1925 (voir le sommaire).

"Certains attribuent à cette famille les armoiries suivantes :
"D'azur à la souche de sable armée de sable passant et une bande d'azur brochant sur le tout chargé de trois étoiles d'or".

Selon M. de La Roque, le blason est : "D'azur à la bande d'argent chargée de trois étoiles de gueule accompagnées d'une souche de vigne de sable chargée d'un fruit de sa couleur en chef et d'un lévrier de sable en pointe".

Ci-dessous la généalogie de cette famille qui ne résida aux Verreries-Basses de Moussans qu'aux environs de 1653.

I. Pierre de Grenier obtint divers privilèges et il épousa, le 6 mars 1562, Mirgue de Vaux dont il eut : Antoine.

II. Antoine de Grenier, épousa le 11 février 1583, Catherine Colomb, dont il eut autre Antoine.

III. Antoine de Grenier épousa Marie Clavières dont il eut : Jean qui suit.

IV. Jean de Grenier, sieur du Raisin, des Verreries-Basses de Moussans, il épousa le 11 février 1652, Isabeau de Robert.

Le 1er novembre 1668, noble Jean de Grenier, sieur du Raisin, des Verrières-Basses de Moussans, diocèse de Saint-Pons, a eu ses titres de noblesse confirmés par jugement souverain. M. Bornier, rapporteur .

Mentionnons un acte du 9 septembre 1653 (Pagès, Saint-Pons) ayant trait à l'émancipation de Jean de Grenier, sieur de Raisins, né à Saint-Julien, fils d'Antoine de Grenier, sieur de Raisins, âgé de 25 ans.

Un acte du 21 août 1683 (Pagès, Saint-Pons) constate le mariage de :
Sébastien de Granier, sieur du Raisin, fils de Jean de Grenier, sieur du Raisin et d'Isabeau, de la Fon de l'Estat, avec :
Thoinette de Laroque, fille de noble seigneur Anthoine de La Roque et de damoiselle Magdeleine de La Roque, de la Verrerie-Basse.
Oncles du futur : Paul de Robert, sieur del Terme; François de Robert, sieur de Talibert; Claude de Bertin, sieur del Peyrous, beau-frère du futur; Jacques de La Roque, sieur del Bosc.
Par cet acte, la future apportait 360 livres.
Les témoins étaient : Samuel de Riols, sieur du Plos et Pierre de Riols, sieur de Fonclare , des Verreries.

En 1724, Anthoine de Grenier, sieur de la Seigne ou de la Vergne, était syndic des verriers du Vivarais.

Le 18 mai 1770, naissance de Marie-Anne Granier, présentée à la porte de l'église par la sage-femme "qui a dit que l'enfant appartenait à Marie de Granier, non mariée"; le parrain a été Jean-Baptiste de Robert, et la marraine Thérèse de Granier sa tante.

Voici les renseignements recueillis comment s'établit la descendance provenant du mariage de noble Jean de Grenier, sieur de Raizin et d'Isabeau de Robert : ils eurent pour fils Sébastien qui suit :

V. Sébastien de Grenier de Raizin épouse Anthoinette de La Roque, de la Verrerie-Basse, il eut Pierre qui suit :

VI. Pierre de Grenier épouse le 22 octobre 1709, Suzanne de Robert (sa parente du 3ème ou 4ème degré). Celle-ci est morte le 2 décembre 1735 à 50 ans.

Suzanne de Robert était la fille de Robert, sieur de la Fabrègue et de Suzanne de Lariès, des verreries; Cette dernière est morte le 14 mai 1735, à l'âge de 46 ans.
De ce mariage naquirent :

a) Marie, née le 18 septembre 1710;
b) Claire, née le 25 janvier 1713;
c) Jeanne, née le 17 juin 1717;
d) Joseph, né le 20 juillet 1720, mort le 13 août 1728;
e) Catherine, née le 18 février 1722;
f) Françoise, née le 10 mai 1723;
g) Pierre, né le 19 juin 1724;
h) Suzanne, née le 29 octobre 1726;
i) Sébastien, né le 7 novembre 1727;
j) Pierre, né le 15 octobre 1728;
k) Anne épouse, le 19 juin 1743, Paul Robert de La Roque, de la Verrerie de Sauveterre.
l) Jean de Raizin qui suit.
VII. Jean de Raizin, épouse le 16 mai 1740, Toinette Granier, fille de Raizin de Larpens de Pailloux. Jean de Raizin est mort le 26 décembre 1755, en laissant comme descendants :
a) Anne-Françoise, née le 9 mars 1741;
b) Joseph, né le 30 décembre 1745, mort le 6 mars 1746;
c) Jean-Etienne, né le 14 janvier 1742, mort le 16 janvier 1742;
d) Jean-Baptiste, né le 25 avril 1743.

Signalons la généalogie d'une autre branche de la famille de Grenier ou de Granier, qui habitait les Verreries De Moussans (branche de Larpens) :

I. Jacques de Granier, épouse Anne de Granier de Fabas (diocèse de Couzerans. Ils eurent pour fils, Jean-Baptiste qui suit :

II. Jean-Baptiste, sieur de Larpens, né en 1683 épouse le 23 novembre 1712, Marthe Pailhoux qui mourut, âgée de 44 ans le 14 juin 1744; Jean-Baptiste est mort le 30 avril 1743.
Ils eurent pour descendants :

1) Pierre-Joseph, né le 10 février 1723;
2) Jean-Hippolyte, né le 9 février 1725;
3) Marie-Anne, née le 17 septembre 1726, morte un mois après;
4) Pierre-François, sieur de la Piere, qui suit (ligne A);
5) Marie-Toinette, née le 8 février 1721, épouse le 16 mai 1740 Jean de Grenier;
6) Pierre-Etienne, né le 2 février 1717, sieur de Monner, mort le 18 décembre 1733;
7) Sébastien, né le 24 février 1719;
8) Jean-Benoit, né le 9 juillet 1728, mort le 28 novembre 1739;
9) Pierre-Joseph, né le 20 juin 1714 (filleul de Pierre de Grenier, sieur de la Brone).
10) Jean-Baptiste qui, le 6 octobre 1734, épouse Anne de Robert, fille de Jean-Louis de Fraissinet et de Marie-Geneviève de Barre (originaire de Fourtou). Ces derniers habitaient les Verreries depuis 1720. Jean-Baptiste est mort le 24 juillet 1748. La descendance sera étudiée dans la ligne B .
III. Ligne A.

Pierre-François, sieur de la Pierre, né le 14 mars 1715, épouse le 26 juillet 1740 Marie de Robert, fille de Robert-Lautié et Cécile Robert (Etude Soult, Saint-Amans).
Ils eurent comme descendants :

1) Jacques, né le 27 juillet 1747;
2) Sébastien, mort en bas âge, le 3 octobre 1756;
3) Etienne, né à la Verrerie de Crouzet, le 15 janvier 1747 et mort le 21 juin 1754;
4) Sébastien, né le 18 février 1743 ;
5) Marie-Brigitte, née le 16 avril 1743 ; [elle épouse en 1765 Jean Soult, notaire à Saint-Amans, d'où un fils : le Maréchal Soult, à Saint-Amans-Labastide le 29 mars 1769] ;


Maréchal Soult, Duc de Dalmatie, fils de Brigitte de Grenier

6) Marie-Anne, née le 3 septembre 1749 et morte le 10 novembre 1749 ;
7) Pierre-Jean-Benjamin, né le 6 mai 1757 ;
8) Marthe, qui vivait en 1747 ;
9) Marie-Thérèse, née le 3 octobre 1752 ;
10) Joseph de Lispart de Lapierre qui épouse Elisabeth de Riols de Fonclare (fille de Sébastien de Riols), le 24 février 1749.
Ils eurent comme descendants :

IV.
1) Pierre-Jean de Grenier, né le 11 avril 1754 ;
2) Marie, née le 24 mai 1767 ;
3) Sébastien, né le 22 avril 1791 (jugement rectificatif du 17 février 1834, Saint-Pons). Après de brillantes études au lycée de Toulouse, il fut lieutenant d'artillerie à l'armée d'Espagne, sous Napoléon 1er) et il prit sa retraite comme capitaine.

V. Sébastien de Grenier, de son mariage avec Henriette-Julie de Robert, il eut :

1) Pierre-Sébastien-Calixte, né aux Verreries, le 29 décembre 1824, mort le 1er janvier 1825;
2) Marie-Zélia, née le 20 septembre 1828;
3) Marie-Julie-Delphine, née le 5 mai 1823;
4) Marie-Julie-Hélène, née le 27 avril 1827;
5) Marie-Eugénie, née le 17 mars 1831.
III. Ligne B.

Jean-Baptiste de Grenier qui, de son mariage (6 octobre 1734) avec Anne de Robert de Fraissinet eut pour descendants :

1) Marie-Marthe-Françoise, née le 8 septembre 1735. Elle épousa le 14 mai 1754 Louis de Robert, sieur de la Tour. Peut-être, M. le docteur de Grenier de Latour, habitant Saussan (Hérault), en est descendant;
2) Marie, morte le 6 mars 1740, en bas âge;
3) Thérèse, mariée le 7 mai 1765 à Louis de Robert;
4) Marie-Françoise, née le 20 avril 1741; elle épouse, le 4 juin 1760, Jacques de Robert;
5) Jean-Joseph, né le 30 mars 1743;
6) Marie-Marguerite, née le 25 mars 1744;
7) Autre Jacques, né vers 1745;

Signalons une quittance du 25 mars 1823 (Viannet, notaire à Paris) par laquelle Pierre de Grenier, qui signe La Pierre, donne quittance au Maréchal Soult d'une somme de 300 livres, qui lui a été léguée par Jean-François Soult, ancien préfet, frère du Maréchal Soult. "

Francis de Riols de Fonclare

suite: La famille de Riols (Nomenclature des pièces ou ouvrages prouvant l'authenticité des recherches sur la famille de Riols, principalement sur la branche de Fonclare)


[ACCUEIL DU SITE] [LIENS] [Les-Verreries-de-Moussans] [CORRESPONDRE]