Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Géographie de la région des Verreries-de-Moussans :
Le relief - la vallée du Thoré

Extrait de : "Les verreries forestières de Moussans" (1450-1890) par Francis de RIOLS de FONCLARE - 1925 (voir le sommaire).
("La géographie et les divisons administratives de Moussans - démographie")

"Par Moussans, nous désignons toute la région environnant ce domaine et celle du village des Verreries, avec leurs hameaux. Sans vouloir entrer dans de trop grands détails, nous ne pouvons pas étudier cette partie du diocèse de Saint-Pons sans mentionner quelques idées générales ayant trait à tout le diocèse.

Paysage des Verreries-de-Moussans
Paysage des Verreries-de-Moussans

Cette région est située dans un triangle, ayant aux sommets Courniou, Labastide-Rouairoux et Ferrals.
Son altitude moyenne varie de 500 à 1000 mètres au-dessus du niveau de la mer. Le col de Sérières, qui est un des points de partage des eaux allant vers la Méditerranée et vers l'Océan, est à 681 mètres d'altitude.

D'une façon générale, on peut situer la partie montagneuse de la région Moussanaise entre la Chaîne des Avants-Monts et les Monts du Minervois au sud, et au nord de la vallée du Jaur, par la Chaîne du Sommail.

Cette région comprend les deux zones distinguées par les géographes locaux (dans : "Géographie générale du département de l'Hérault") :

1) D'une part, un groupe de montagnes et de plateaux granitiques très pauvres en calcaire, et où ne poussent que quelques maigres pâturages et un peu de seigle. Telle est la région du Mal païs, de Saint-Bauzille, du plateau de Bel Soulet, Saint-Julien.
2) D'autre part, une zone de hautes vallées et de plateaux inférieurs, d'altitude variable entre les fonds des vallées et les sommets des versants ; avec quelques maigres ruisseaux, qui servent à l'irrigation de prairies artificielles.
Dans cette catégorie, il faut ranger la vallée du Jaur, la vallée de l'Orb ; de même la petite vallée du Cadessoubre à Ferrals et celle du Thoré, minuscule rivière traversant les Verreries de Moussans.

Le Thoré (ou Tored) prend sa source à la Croix-du-Jubilé ; il se dirige sensiblement de l'est à l'ouest, après avoir parcouru trois à quatre kilomètres dans le département de l'Hérault, et va se perdre dans l'Agout près de Castres.
Quand ses eaux le permettent (car pendant presque six mois il est presque à sec), le Thoré passe au hameau de la Resse, où il est grossi par un ruisseau venant du Roc.

Le Thoré au village des Verreries
Le Thoré au village des Verreries

La petite rivière suit la vallée ; elle arrose le village des Verreries (appelé anciennement la Fon de l'Estat), le hameau de la Borio-Cremado, passe à la ferme de Robert, traverse Labastide-Rouairoux et se dirige vers l'Agout.

A la traversée du village des Verreries, le Thoré est alimenté sur sa rive gauche par l'écoulement d'une source, situé en face le lieu dit "Le Suquet". A notre avis, cette rivière traversant un sol calcaire, a certainement un écoulement souterrain; son lit pendant l'été est marqué par quelques poches d'eau peu profondes, souvent assez distantes les unes des autres. Cette petite rivière est comme l'Université de Salamanque, qui avait trois mois de cours et neuf mois de vacances. "

Francis de Riols de Fonclare

suite: La végétation de la région de Moussans


[ACCUEIL DU SITE] [LIENS] [GITE DE FRANCE - HERAULT][Les Verreries-de-Moussans] [CORRESPONDRE]