Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Documents concernant la famille Riols de Fonclare

"Recueil des principaux actes intéressant la Maison de Riols"
Extrait de : "Les verreries forestières de Moussans (1450-1890)" par Francis de RIOLS de FONCLARE - 1925. (voir le sommaire)

" Le 3 février 1532 ; Vente par Jeanne et Guilhelmine Armoynes sœurs (filles de Guillaume Armoynes, la première épouse de noble Jean de Robert et la seconde de noble Claude Robert de la Brugantière, diocèse de Cahors) à Nicolas de Riols, noble verrier de la Verrerie Basse de Moussans, juridiction de Riols, de tous les droits qu'elles avaient sur la verrerie haute indivisément avec Antoine Armoynes.
L'acte est passé en latin : "aquid infra capellam novam sine oratorium boriae Petri Molineri utam a la launada propre villam Sancti Pontii. .
(Amblardy, notaire, Saint-Pons)

Le 17 septembre 1576 (Amblardy, notaire, Saint-Pons) Achat par Bernard, autre Bernard et Jean Cros frères, fils de Barthélemy Cros du masage "del boldi Sisse de la Crosse, terre d'Anglès, paroisse de Labastide-Rouairoux, diocèse de Saint-Pons en leur nom et au nom de Georges Cros, vendeur à noble Pierre de Riols habitant des Verreries Hautes de Moussans", terre de Minerve, diocèse de Saint-Pons: maison, jardin, aires, prés, champs, pour 50 livres tournois. .
Le 13 avril, autre achat par noble Pierre de Riols, des verreries de Moussans (Amblardy, notaire, Saint-Pons). .
Le 23 août 1579, arrentement du droit d'équivalent des Verreries Basses par François de La Roque, à noble Germain Riols des Verreries Basses. .
(Amblardy, notaire, Saint-Pons)

Le 28 janvier 1590 "Bernard de Riols, écuyer, habitant Les Verreries Basses de Moussans donne à Calas des terres à la métairie de Haye et reçoit des preds al loc d'Usclats. .
Le 2 mars 1592, Noble Pierre de Riols des Verreries Hautes de Moussans et Jean Ricard, de Plan Vernet font une cession de terres pour un chemin allant de la Fon de l'Estat à la Verrerie Basse. .
(Jean Amblard, notaire, Saint-Pons)

Le 16 janvier 1594 contrat de mariage d'Anne de La Roque avec David de Riols. .
Noble David de Riols, fils de Noble Pierre de Riols habitant Les Verreries Hautes de Moussans, Anne de Laroque, fille de Jacques de La Roque, licencié en droit, juge aux ordinaires de Saint-Pons, et de Jacquette de Niassal. .
Donation à la future de 600 écus 40 sols, qui sont 1500 livres, "quatre robes nubtiaux, les deus de deus et deux cotillons de drap ou en étoffe que lesd. Futurs mariés vouldront plus ung pièce de coffre de bahut. Pierre de Riols donne à son fils "la maison des Verreries Hautes où il faict sa résidence et la verrerie avec ses meubles, champs, jardins, bois et autres possessions qu'il possède au dit Moussans. Le père reconnaît la dot sur les métairies de la Bouissonade et la Fulhade qu'il possède aux terroirs de Minerve et Labastide. .
(Jean Amblard, notaire, Saint-Pons)

Le 13 avril 1594, Pierre de Riols des Verreries Hautes vend à noble Vidal de Riols de la Fon de l'Estat un pré, à plan Vernet, juridiction de Saint-Pons, il paye avec 50 écus qu'il a reçu le 12 avril. .
(Jean Amblard, notaire, Saint-Pons)

Le 12 avril 1594, Pierre de Riols des Verreries Hautes de Moussans reconnaît devoir à Antoinette de Mouy, veuve de Jacques Cabrol, sieur de Martinel de Labastide Rouayroux la somme de 400 écus. Il a remboursé en à compte la somme de 200 livres à Vidal de Riols et Isaac de Riols des Verreries Basses de Moussans, le premier était l'époux de Rachel Cabrol et le second d'Ysabeau Cabrol. .
(Jean Amblard, notaire, Saint-Pons)

20 août 1598. Testament de noble Pierre de Riols des Verreries de Moussans, gentilhomme verrier. Il demande à être enterré à l'église de Sérières, au tombeau de ses prédecesseurs "suivant la forme de la R.P.R., de laquelle il fait profession". Il a donné la verrerie et la maison à son fils David dans son contrat de mariage avec Anne de La Roque. Il lui donne maintenant le moulin à bled qu'il a à Moussans, près de sa maison. .
Pierre de Riols mourut le 2 mai 1602. .
Signalons en passant "..Veult et ordonne que tout le cabal qui se trouvera au jour de son décès dans lesdites verreries seront ouvrés et mis en verre au commun profit desd. David, Samuel et Paul de Riols sed. Fils néanmoings que les molles des verres qui seront, au temps de son décès auxd. Verrières seront partis d'entre lesd. David, Paul, Samuel qui font l'estat de verrier…".
(Jean Amblard, notaire, Saint-Pons)

Le 14 février 1599, David de Riols de la Verrerie Basse de Moussans par David de Riols. Noble David de Riols de La Verrerie Basse de Moussans agissant en son nom et au nom de ses frères et sœurs: Isaac, Jacques, Judith et Jeanne, fils de noble Bernard de Riols, quand vivait des Verreries Basses, afferme à noble Samuel de Riols, son cousin des Verreries Hautes de Moussans la verrerie basse de Moussans avec sa maison d'habitation et dépendances avec la faculté de pouvoir faire le verre et de se servir de l'usage d'icelle pendant 3 ans au prix de 8 écus d'or de 60 sols par an. .
Samuel de Riols devra user de la verrerie en bon père de famille et s'il est nécessaire de faire des réparations aux maisonnage ou à la verrerie, il pourra les faire en appellant Germain de Riols oncle dud. David . Si pendant les trois ans, David de Riols voulait travailler pour lui, Samuel devra se retirer s'il est averti deux mois à l'avance. Dans le bail sont compris les outils de la verrerie, mais pas les cabus "le tout quitte de taille et noble comme luy et ses devantiers l'ont jouy"..
En marge de cet acte, à la date du 3 août suivant, avant l'expiration des trois ans, il est mentionné que Samuel remet la verrerie à David, avec la réserve qu'avant "l'expiration du terme de trois ans contenu audit instrument, ne pourra permettre qu'aulcung ranties de lad. Verrerie puisse fere travailler en icelle aucung qui ne soit de l'estat légitime suivant les privilèges qu'ils ont pour l'art et science de verrerie et ou il le feroit et s'y et sy aulcuns y travailleroit qu'y ne feust de la qualité requise, sera permis aud. Samuel de Riols sans forme ni figure de procès reprendre ledit arrentement et continuer la jouissance durant son lustre et ont juré à Dieu levant leur main droite au ciel." .
(Jean Amblard, notaire, Saint-Pons) .
Nous retrouvons ici une trace des règlements édictés par l'Assemblée de Sommières, défendant aux verriers d'employer un personnel qui ne soit déjà noble: une fois encore est infirmée la théorie populaire disant que c'était le métier de verrier qui conférait la noblesse.

23 mai 1599. Achat par Pierre de Riols.
Jeanne Cabrol, fille de feu Jacques de Cabrol, quand vivait sieur du Martinal et de demoiselle Anthoinette de Mouy (ou Amouy), quand vivaient de Labastide Rouayroux, héritière pour un quart des biens de ladite feue de Mouy. .
Vend à noble Pierre de Riols des Verreries Hautes de Moussans, la quatrième partie d'un champ ténement de La Fabrègue, du terroir de La Bastide, indivis avec Rachel, Isabeau et Gabriel de Cabrol ses frères et sœurs.
. (Amblard, notaire, Saint-Pons)

17 octobre 1609. Aux Verreries Hautes de Moussans terroir de Minerve. .
Nobles Samuel de Riols, sieur de la Crosse et Isaac de Riols frères, vendent à noble David de Riols, sieur de la Bouissonade la moitié d'un pré situé au mas pontet de Galinié par eux acquis des héritiers de noble David de Riols, leur cousin. Un champ près du moulin de l'acheteur. .
(Jean Amblard, notaire, Saint-Pons)

16 octobre 1609. Vente des Verreries Hautes de Moussans (sa portion) par noble David de Riols fils et cohéritier de feu noble Bernard de Riols, à noble Samuel et Isaac de Riols frères. .
(Jean Amblard, notaire, Saint-Pons)

Le 31 juin 1609 (Amblard). Il y avait procès entre Béranger lieutenant de La Livinière et noble David de Riols, sieur de La Bouissonade, des Verreries Hautes de Moussans au sujet du paiement d'une indemnité due aux habitants de Vieulac. Ils mettent fin au procès. .
En mars 1612 Amblard, Saint-Pons. Noble Germain de Riols des Verreries de Moussans pour plaider au Parlement de Toulouse avec Jean Paridé et Jean Durand d'Ambiante pour raison de certains biens, terres et possessions que lad. constituait au nom et pour feue demoiselle de Riolz fille et héritière quand vivait de feu noble Barthélemy de Riols du masage de La Valette au terroir de Valence en Albigeois.

22 mai 1612 (Donnait, notaire) Inventaire des titres et documents partagés entre les sieurs de La Crosse et de Riolz frères.

En 1629, Abraham de Riols de Paulin, représenté par Antoine Bardet (marchand) verrier de Graulhet était en désaccord avec un quatre marchand du dit Graulhet, appelé Raymond Roquelaure, à qui il réclamait le paiement d'une fourniture de verres (Registre du notaire Clepen, de Graulhet d'après une communication de M. l'abbé Thomas, curé de Montdragon. Ce renseignement nous a été donné par M. l'Archiviste du département du Tarn, M. Portal que nous remercions de son obligeance).

9 mai 1633. Mariage de Pierre de Robert, sieur de Terme, fils de feu noble Jacques de Robert avec damoiselle Marguerite de Riols.

11 avril 1643. (Pagès, notaire, Saint-Pons). Transaction entre les deux frères nobles David de Riols des Verreries d'Arrifat et son cadet Jean de Riols des Verreries de Moussans, pour le règlement de la succession de leur mère Rachel de Cabrol. Ils transigent sur ce procès et David cède à Jean ses droits moyennant le prix de 90 livres tournois, payables dans dix-huit mois. Les deux frères étant illettrés apposent leurs signes respectifs.

23 septembre 1675 (Pagès notaire Saint-Pons). Testament de noble Jean de Riols sieur del Cause "habitant à la verrière de Crouzet, terroir de Rieussec-de-Minerve". Il était de religion protestante. Il avait fait donation à sa fille damoiselle Jeanne de Riols mariée avec noble Nathaniel de Robert, sieur de Catalagne.
Il donne "à tous ses autres parens et amis cinq solz moyennant quoi les tire hors de ses biens. Il reconnaît comme héritiers universels et généraux nobles Samuel et Pierre de Riols ses fils légitimes et sa femme Magdelaine de Robert.
Etaient présents nobles Jean-François de Robert sieur de Talibert, Pierre Pailhoux, Jacques Albert, Jacques Lanet, noble Jacques de La Roque, sieur del Bosc, noble Etienne de Bertin, et Etienne de Rouanet, habiatnt de la Fon de l'Estat.

Le 23 septembre 1675 (acte Clovis Palasi, notaire de La Bastide, le 3 juillet 1660). A La Verrière Basse de Moussans, dans la maison de noble Nathaniel de Robert sieur de Cantalauze, celui-ci donne quittance à Jean de Riols, sieur del Causse son beau-père, de la somme de 600 livres, montant de la constitution dotale faite à Jeanne de Riols, fille du sieur del causse dans son acte de mariage reçu par Palasi (1660).

23 juin 1676 (Pagès, notaire, Saint-Pons). Cession par Izaac Galibert à Samuel de Riols, sieur du Plos, son beau-fils (époux de Suzanne Galibert) de la somme de 250 livres que lui a cédée Jean de Riols, sieur del causse, par acte du même jour, même notaire.
La cession est faite en à compte sur la constitution dotale faite par Galibert à sa fille, dans son contrat de mariage (pas de date, ni de nom de notaire).
L'acte fut passé à Crouzet "dans la maison du sieur del Causse".

Autre acte 23 juin 1676. (Pagès, notaire, Saint-Pons). Cession par noble Jean de Riols, sieur del Causse habitant aud; Crouzet à Izaac Galibert, bourgeois d'Aiguefonde, d'une somme de 257 livres 10 sols à lui due par "noble Philémon de Robert de La Verrerie Basse" pour vente de biens qu'il avait consentie. Témoins: noble Sébastien de Bertin, sieur de Pouget; Paul de Robert, sieur del Terme.

15 janvier 1677 (Pagès notaire, Saint-Pons. Emancipation de Samuel de Riols, sieur du Plos, fils de noble Jean de Riols, sieur del Causse, habitant Crouzet.

11 septembre 1682 (Pagès, Saint-Pons) Pierre de Riols (fils de feu autre Pierre de Riols conseiller au Sénéchal de Béziers, éppoux de Anne de Cristol) donne quittance à Jean d'Oulanne, payant par son fils (époux de demoiselle Galibert), de la somme de 282 livres, 5 sols, solde du prix de vente de la verrerie Basse et de la métairie de La Resse, vendue par acte Pagès-Francès, notaire, du 17 septembre 1650. Acte Oulès du 30 mars 1656.

25 septembre 1682 (Pagès, Saint-Pons). Partage des biens dépendant de la succession de feu noble Samuel de Riols, sieur de La Fabregue, des Verreries Basses de Moussans, entre Jacques de Robert, et Isabeau de Robert, sieur de La Granade. La maison aux verreries Bases est avec toute tour ou cel construit en degred de pierre.

4 juillet 1685. (Acte Pagès, Saint-Pons). Cession de La Verrerie Basse de Moussans à Samuel de Riols, de La Verrerie du Crouzet, par Marie de Salvetat, veuve de Philémon de Robert, de la Verrerie Basse de Moussans. Etait présents: Paul de Robert, de la Fon de l'Estat.

26 septembre 1689. Mariage de Guilhaume Aymard et de Magdeleine de Riols de Roquebel. Celle-ci était la fille de Jean de Riols de Roquebel et de Suzanne Albert.

14 avril 1695 (Pagès notaire, Saint-Pons). Testament de noble Samuel de Riols, sieur de Moussans.

"Premièrement, il a invoqué le nom de Dieu, suppliant sa divine bonté de lui fère miséricorde de ses pécés et colloquer son âme dans le paradis.
Voulant son sorps estre enterré au cimentière des pauvres et lègue led testateur aux pauvres un cestier de bled qui sera distribué eb pain devant la porte de son château.
Il lègue à damoiselles Catherine et Suzanne de Riols ses filles, et à Marguerite de Rotolph, sa femme, la somme de mille livres à chacune, payable lorsqu'elles viendront à se marier ou qu'elles auront atteint l'âge de vingt-cinq ans, et ce pour tout droit de légitime et portions héréditaires qu'elles pourrient prétendre.
Il lègue à noble Antoine de Riols, son fils, la somme de mille livres, payable quand il aura accompli l'âge de vingt-cinq ans, et pour tout droit de légitime et portion héréditaire. De plus la somme de 2000 livres donnée par feue Catherine de Riols, sœur de Samuel, lui sera payée. Il jouira aussi du revenu de vingt moutons et quarante brebis après la mort du testateur, et du capital, après avoir atteint l'âge de vingt cinq ans.
Si Catherine et Suzanne de Riols décédant en pupillarité, le testateur leur substitue nobles Pierre et Anthoine de Riols, ses fils, par égale portion. Si elles venaient à décéder après l'âge de douze ans et sans enfants de légitime mariage, il leur substitue Pierre et Anthoine, pour tout ce qu'il leur donne au-delà de leur légitime.
Il donne et lègue à tous ses autres parents pouvant prétendre sur ces biens, cinq solz à partager entre eux.
Pour tous ses autres biens, meubles et immeubles, noms, voie, droits et actions que le testateur a ou pourra avoir ; il crée, institue de sa propre bouche, fait, crée et institue son héritier universel et général ledit Pierre de Riols, son fils, voulant ausi que la demoiselle de Roussolp, sa femme soit jouissante de son enthière hérédité.
Si Pierre de Riols décède sans enfant issu de légitime mariage, le testateur lui substitue Anthoine de Riols son autre fils."

Cet acte fut dressé au château, en présence de :

Noble Paul de Robert, sieur de Lairal;
Noble Anthoine de La Roque, sieur de la Roquette;
Noble Pierre de Riols, sieur de la Prade;
Noble Sébastien de Robert, sieur de Caunete;
Noble Estienne de La Roque;
Estienne Pagès, régent des escolls;
Claude Bourdel, des Verreries Basses.

Le 14 avril 1695 (Pagès, notaire, Saint-Pons). Damoiselle Marguerite de Rotolp, épouse de noble Samuel de Riols, sieur de Moussans, en présence des mêmes témoins, prit des dispositions analogues.

En 1698, Louis de Riols, sieur de Vergnas reconnaît tenir des Chartreux de Castres, des biens situés dans la banlieue de cette ville.

11 juillet 1723. (Maurel, notaire, Saint-Pons). Pierre de Riols, seigneur de Moussans, reconnaît une obligation de 350 livres à Jean Bousquet, marchand de Saint-Pons.

Le 21 octobre 1728. (Alauze, notaire à Saint-Pons). Donation par Pierre- François de Riols, sieur de L'Espinassié, ci-devant citoyen de Béziers, résident à la Fon de l'Estat, à Olivier-Nazaire Bas de Cesso d'immeubles la Fon de L'Estat.

Commune de Rieussec, 13 février 1783. Naissance de Julie-Henriette de Riols, fille de Pierre-Jean-Etienne et de Marie Robert, domiciliés à Moussans.
Témoin : Sébastien de Riols, âgé de 60 ans, fabricant de verre à Moussans."

Suite

Francis de Riols de Fonclare


[ACCUEIL DU SITE] [LIENS] [GITE MINERVOIS] [Les Verreries-de-Moussans] [CORRESPONDRE]