Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Généalogie de la famille de Raynaud :

Descendance de Jean de Raynaud
et Helix de Cabrol


Jean de Raynaud et Helix de Cabrol, mariés le 10 janvier 1568 ont eu au moins trois fils : Etienne, Charles et Henri de Raynaud. Leurs descendances forment les trois branches de la famille de Raynaud, qui jouent un rôle important dans la région de Saint-Pons et La Salvetat au 17ème et 18ème siècle :
Raynaud des Pradels, Raynaud de Pesseplane, Raynaud de Martinet.


DE RAYNAUD DES PRADELS

- Etienne de RAYNAUD
«noble viguier et seul magistrat exécutant la justice pour le roi en la juridiction de Fraïsse»,
qui épousa le 8 avril 1625 Helix de LANDES, dont il eut plusieurs enfants, entre autres:
- Jean de RAYNAUD, sieur DES PRADELS
marié le 15 janvier 1657 à La Salvetat avec Marquise de CLERC (fille de Antoine de CLERC et Catherine AUGIER, d'Olargues - née vers 1635 - décédée à La Salvetat le 5 septembre 1680);
Ils eurent plusieurs enfants, entre autres :
- Etienne de RAYNAUD, sieur DES PRADELS
mariée à Elisabeth D'AUDOULS DE ROQUEFERE , dont il eut plusieurs enfants, entre autres :
- Jean Anicet de RAYNAUD, sieur DES PRADELS, seigneur de Montebrons,
baptisé le 17 avril 1702 à La Salvetat,
marié le 19 janvier 1734 à La Salvetat à Elisabeth de RAYNAUD (fille de Jean de RAYNAUD, sieur de Martinet et Félicie de GOURC - décédée à La Salvetat le 24 octobre 1785)
décédé le 21 septembre 1787 à La Salvetat,
Il eut :
- Jean Joseph Etienne de RAYNAUD DES PRADELS,
baptisé le 25 octobre 1734 à La Salvetat,
marié le 31 janvier 1767 à Roquecourbe (Aude) avec Jeanne-Marie de LA PORTERIE (fille de noble Pierre de LA PORTERIE, seigneur de Roquecourbe et Jeanne DEVILLE)
président de l'administration municipale du canton de La Salvetat, sous le Directoire,
maire de La Salvetat (de 1803 à 1808)
décédé à La Salvetat le 24 octobre 1820.
d'où :
- Anne Louise Angélique de RAYNAUD DES PRADELS
née à La Salvetat le 10 novembre 1773,
mariée en premières noces, le 11 septembre 1798, à La Salvetat, avec Pierre François FABRE, de Cadalen (Tarn),
mariée en deuxièmes noces à Joseph de LANDES d'AUSSAC de SAINT-PALAIS (Aussac/1773-1839),
décédée le 3 avril 1839, à La Salvetat.

- Joséphine Charlotte Adélaïde de RAYNAUD DES PRADELS
baptisée à La Salvetat le 13 janvier 1778,
mariée le 11 novembre 1802, à La Salvetat, avec Paul de GARRIGUE DE NAUJAC, de Rozières (Tarn).

- Marie Elisabeth Victoire de RAYNAUD,
baptisée le 26 octobre 1738 à La Salvetat,
mariée le 28 octobre 1760 à Rouairoux avec Joseph César DULAUR de DURENQUE, de La Borie-Grande à Sauveterre (Tarn),
décédée à Sauveterre le 24 mars 1812.
- Joseph Louis de RAYNAUD,
baptisé à La Salvetat le 8 avril 1705,
décédé à La Salvetat le 23 septembre 1760.


DE RAYNAUD DE PESSEPLANE

- Charles de RAYNAUD
qui épouse le 23 janvier 1626 Marie d'HUC, dont il eut :
- Guillaume de RAYNAUD, sieur DE PESSEPLANE
Viguier de La Salvetat
marié le 29 avril 1670 à Saint-Pons avec Anne de FLOTTES (fille de Jean de FLOTTES et Suzanne de GUIBBAL, de Saint-Pons).
ils eurent :
- Charles de RAYNAUD, sieur DE LINIERES,
marié le 16 février 1703 à à Félice de GARRIGUES DE LA DEVEZE,
décédé à La Salvetat le 8 février 1739 ;
ses enfants :
- Jean-Joseph de RAYNAUD,
baptisé à La Salvetat le 2 décembre 1707,
marié à Albine le 11 juillet 1747 avec Suzanne de GRENIER,
décédé le 10 janvier 1784, à Saint-Pons-de-Thomières,
il eut:
- Angélique Suzanne Dominique de RAYNAUD de PESSEPLANE
baptisée à La Salvetat le 7 novembre 1749,
mariée à Jean-François de FLEYRES le 22 octobre 1782 au château d'Espine à Anglès (Tarn),
décédée le 31 décembre 1817, à Saint-Pons .

- Ursule Augustine Marguerite Agathe de RAYNAUD de PESSEPLANE
baptisée à La Salvetat le 12 mars 1751,
mariée à Pierre Gabriel de CITOU de BOULADE d'ESPINE, à Albine, le 18 novembre 1777,
décédée le 6 février 1837, à Saint-Pons.

- Charles Augustin Alexandre de RAYNAUD de PESSEPLANE
baptisé le 26 janvier 1752 à La Salvetat,
sous-lieutenant au régiment de Touraine-infanterie en 1769 (à l'âge de 17 ans),
lieutenant en 1778, puis capitaine en 1779, au régiment de Touraine-infanterie,
participe à la Guerre d'Indépendance des Etats-Unis de 1779 à 1782, avec son régiment,
chevalier de Saint-Louis (1788),
major au régiment de Neustrie-infanterie en 1788, puis lieutenant-colonel (1791)
démissionne le 10 août 1791, et émigre, officier de l'armée de Condé (1792-1794),
capitaine des grenadiers au régiment d'Autichamp, à la solde de l'Angleterre (1794-1796),
rentre en France en 1802 (emprisonné 4 mois, comme émigré),
grade honorifique de colonel d'infanterie en 1815,
commandant la Garde nationale de l'arrondissement de Saint-Pons, pendant la Restauration,
décédé à Saint-Pons, "dans sa maison d'habitation", le 8 décembre 1843.

- Joseph de RAYNAUD de ROQUEFEUIL,
le 7 février 1753, à La Salvetat,
lieutenant dans le régiment d'Armagnac,
mort pendant la guerre d'Indépendance des Etats-Unis d'Amérique,
sans postérité

- Moutine Marianne Madeleine de RAYNAUD,
née le 7 juillet 1756 à La Salvetat,
célibataire,
décédée à Saint-Pons, le 11 novembre 1844.

- Stanislas (Etienne-Marie) de RAYNAUD,
baptisé le 5 novembre 1757 à La Salvetat,
officier au service du roi de Sardaigne
décédé le 9 août 1825, à Saint-Chinian, chez sa cousine Marie Monique, épouse D'ASTANIERES,
célibataire, sans postérité.

- Joseph Xavier Edouard de RAYNAUD de PESSEPLANE
baptisé le 25 octobre 1758 à La Salvetat,
prêtre,
décédé à Saint-Pons, le 8 juillet 1851.

- Charles Joseph Hyacinthe de RAYNAUD de LINIERES,
baptisé à La Salvetat le 14 novembre 1709,
prêtre et jésuite,
décédé le 5 décembre 1791 à Saint-Pons.

- Bernard Dominique de RAYNAUD de LINIERES,
baptisé à La Salvetat le 28 février 1711,
prêtre et curé d'Anglès, docteur en Sorbonne,
décédé à Anglès le 23 mai 1782.

- Joseph Augustin de RAYNAUD, "vicomte de la Salle",
lieutenant dans le régiment de Champagne,
né vers 1714, décédé à La Salvetat le 11 août 1786,
marié le 17 août 1743 avec Françoise de RAYNAUD de SAINT-CHRISTOL (fille de Charles de RAYNAUD et Françoise de CLERC) dont il eut:

- Marie Anne Dominique de RAYNAUD
née à La Salvetat le 11 février 1747,
mariée à Anglès (Tarn) le 7 août 1770 avec Jean Jacques MARCOUL de MONTBOSC, avocat en Parlement, de Rouairoux (Tarn)

- Marie Marguerite de RAYNAUD
née à La Salvetat le 13 janvier 1750,
mariée à La Salvetat le 15 février 1774 avec M. Me Antoine ROGER (1716-1789), de Mons-La-Trivalle, avocat au Parlement "seigneur de la Sale" (fils de François ROGER notaire à Mons et de Françoise VIDAL)
apparenté à la famille ROGER DE CABANES).
d'où un fils :

- Antoine-Marie ROGER
né à Mons le 27 janvier 1777
- Marie Joseph Augustin de RAYNAUD, "vicomte de Raynaud",
né à La Salvetat le 18 avril 1752,
garde du corps du roi sous l'Ancien régime,
marié le 9 août 1791 à La Salvetat avec Philiberte BOURGUIGNON de SAINT-MARTIN,
émigré pendant la Révolution, officier de l'armée de Condé, colonel de cavalerie,
maire de La Salvetat, pendant la Restauration,
décédé à La Salvetat, le 27 septembre 1831,
lors de leur mariage, le couple avait reconnu "leur fils chéri", le 19 avril 1791 :
- Philibert Auguste de RAYNAUD, "vicomte de Raynaud",
officier d'Etat-major, chevalier de la légion d'honneur, membre du conseil général de l'Hérault,
mainteneur de l'Académie des Jeux Floraux,
marié le 17 janvier 1827 avec Clémentine de REY de SAINT-GERY;
("le contrat de mariage de M.le vicomte de Raynaud fut signé par le roi Charles X et les princes de la famille royale")
Résidence : La Salvetat
- Maurice Jacques Marie de RAYNAUD,
né le 4 janvier 1757 à La Salvetat,
vicaire de Saint-Martin du Jaur à Saint-Pons, puis curé de Miremont au diocèse de Toulouse, prêtre réfractaire à la Révolution.

- Marie-Félicie de RAYNAUD,
religieuse à l'abbaye de Vielmur jusqu'à la Révolution (1758-1837).

- Marie-Monique de RAYNAUD,
née à La Salvetat le 24 mai 1768,
mariée à Saint-Pons-de-Thomières le 24 novembre 1789 avec Jean Simon Gabriel d'ASTANIERES (1760-1839), fils de Gabriel Joseph d'ASTANIÈRES et Jeanne JULLIEN (fille de Jean JULLIEN, seigneur de Villespassans),
décédée le 11 août 1825 à Saint-Chinian,
d' où une fille :

- Flavie d'ASTANIERES (1790-1813)
mariée en 1808, à Saint-Chinian, avec Jean Damase de FACIEU,
sans postérité.
- Pauline de RAYNAUD,
née vers 1773,
mariée en 1797 avec son cousin Auguste de RAYNAUD-MARTINET,
héritière de sa soeur Marie-Monique (propriétaire à Saint-Chinian et Villespassans)
d'où postérité.


DE RAYNAUD DE MARTINET

- Henri de RAYNAUD
qui épousa le 11 mai 1612 Marie de BARTHES, dont il eut :
- Jean de RAYNAUD
marié le 24 février 1666 à Anne de GLEIZES, dont il eut :
- Jean de RAYNAUD, sieur de MARTINET,
capitaine au régiment de Blésois, chevalier de Saint-Louis,
marié le 3 février 1711 à Riols avec Félicie de GOURC (fille du bailli de Riols - décédée en 1734),
dont il eut:
- Elisabeth de RAYNAUD,
née vers 1711,
mariée le 19 janvier 1734 à La Salvetat avec son cousin Jean Anicet de RAYNAUD, sieur DES PRADELS,
décédée à La Salvetat le 24 octobre 1785.

- Joseph Félix de RAYNAUD de MARTINET, chevalier de Saint-Louis,
né vers 1717,
qui épouse Gabrielle de PASSEMAR de SAINT-ANDRE, le 26 février 1748 à Cuq d'Albigeois (Tarn) ,
(née le 30 octobre 1717, et décédée le 14 mars 1791 au château de Cuq)
décédé le 16 août 1786 à Riols.
Il eut:

- Jean-Paul de RAYNAUD de MARTINET,
né à Saint-Pons-de-Thomières le 23 janvier 1751 ;
marié en premières noces, le 20 juin 1785, à Albi, avec Marie-Jacquette-Roberte- Ursule de VEZIAN (fille de Dominique, écuyer, ancien officier de dragons, domicilié à Albi, et de Thérèse de COMPAGNON),
époux en secondes noces de Catherine Sophie LE BLANC,
seigneur de Cuq (Tarn),
maire de Cuq sous l'Empire,
décédé au château de Cuq le 5 septembre 1809

- Gabriel Honoré de RAYNAUD de MARTINET,
dit "le chevalier de Martinet"
né le 1er janvier 1752, à Saint-Pons-de-Thomières,
lieutenant au régiment de Touraine;
participe à la Guerre d'Indépendance des Etats-Unis de 1779 à 1782, avec son régiment,
chevalier de Saint-Louis,
émigré pendant la Révolution - officier de l'armée de Condé.
décédé "à son château de Cuq" (Tarn), le 25 octobre 1831

- Jean Marie Etienne Maurice de RAYNAUD,
dit "le chevalier de Rainaud"
le 24 mai 1757, à Saint-Pons-de-Thomières,
lieutenant au régiment de Touraine,
participe à la Guerre d'Indépendance des Etats-Unis de 1779 à 1782, avec son régiment,
capitaine au 33ème régiment d'infanterie (armées de la République).

- Auguste de RAYNAUD-MARTINET,
né le 12 novembre 1755, à Saint-Pons-de-Thomières,
capitaine de la garde nationale de Riols (4ème Cie) en 1792,
maire de Riols (1793-1794),
il épouse, le 26 pluviôse an V, à La Salvetat sa cousine Pauline de RAYNAUD ,
il est décédé le 12 février 1842 à Saint-Pons-de-Thomières,
d'où:

Elisabeth de RAYNAUD-MARTINET,
née le 11 septembre 1805 à Riols
mariée le 19 août 1828 à Roch de CHEFDEBIEN, vicomte d'Armissan. Ce dernier est substitut du procureur au tribunal de Saint-Pons de 1828 à 1830. Il est considéré comme démissionaire en 1830, en refusant le serment à Louis-Philippe,
demeure à Perpignan, à la fin de sa vie,
décèdée le 5 septembre 1883 à Cadalen (Tarn).

- Paul Auguste de RAYNAUD-MARTINET,
né le 24 août 1808 à Riols,
héritier de son oncle Jean-Paul de RAYNAUD de MARTINET,
épouse le 10 juin 1828 Clémence BOURGUIGNON de SAINT-MARTIN,
maire de Cuq,
décédé le 22 mai 1854 au château de Cuq,
Il eut:

- Marie Pauline Isabelle de RAYNAUD
née à Saint-Pons-de-Thomières le 7 avril 1829,
épouse à Cuq le 6 janvier 1852 Héliodore d'HEILHES
(en présence du vicomte Auguste de Raynaud, de La Salvetat, et de Louis de Bonne)

- Henri de RAYNAUD de MARTINET,
né à St-Pons-de-Thomières le 15 décembre 1830,
élève à l'école de Sorèze,
décédé le 17 février 1856, à bord du navire marchand "Azna" (inscrit sur le rôle d'équipage en tant que novice).

Après la Restauration Paul Auguste de Raynaud de Martinet reste le principal propriétaire foncier de la commune de Riols :
Il possède notamment plusieurs "usines" (moulins à foulon).
De Raynaud
Les trois frères de Raynaud de Martinet en 1790

[ACCUEIL DU SITE] [LIENS] [CORRESPONDRE] [GITE DE FRANCE - HERAULT]