Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Honoré Pradal (1745-1813)
Curé d'Olonzac et prêtre réfractaire



"Honoré Pradal recteur, né en 1743, dessert l'église paroissiale Notre-Dame [d'Olonzac] depuis 1772, ayant succédé au vénéré Joseph d'Amieu.
Il exerce son ministère jusqu'en mai 1791, date à laquelle il aurait dû prêter le serment exigé.

Le maire et les officiers municipaux rendent compte en ces termes :
C'est avec regret que nous vu le dit Pradal, dont la conduite a été irréprochable pendant près de vingt ans qu'il a été curé de la ville d'Olonzac ne pas prêter un serment que tant d'ecclésiastiques sages et éclairés ont fait avec empressement.

A la même date, l'intéressé donna sa démission du conseil des notables où il siégeait à cause des difficultés fréquentes de m'unir à eux jointes à des raisons particulières.

Discrétement, il se retire à Saint-Pons, où il se fait oublier.
Tout le monde le croyait déporté, si bien que ses meubles sont mis sous séquestre en octobre 1793, et vendus en mars 1794; le produit, soit 1150 livres, est versé au Bureau de Charité.

Passé la tourmente, Honoré Pradal se verra restituer la cure d'Olonzac, [par l'abbé de Treil de Pardailhan], en octobre 1803, à la grande joie de ses fidèles, et y demeurera jusqu'à sa mort en 1813"

Extrait : Olonzac à travers les siècles, par Germaine Chevallier

[ACCUEIL DU SITE] [PLAN DU SITE] [E_MAIL] [GITE DE FRANCE DE L'HERAULT]