Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Jean Joseph Pradal (1742-1824)
notable de Saint-Pons



"PRADAL (Pierre-Jean-Joseph-André) (Saint-Pons 1742 - 26 octobre 1824)"

Appartient à une famille bourgeoise des hauts cantons du département, qui a tenu une place importante dans la finance à la fin de l'Ancien Régime.

Fils d'André Pradal, receveur des tailles et décimes du diocèse de Saint-Pons et de Marie Rocques. Marié à Marie-Claire Mas, d'où quatre enfants dont : André-Honoré-Xavier, né en 1787, receveur des Finances à Saint-Pons, sous la Monarchie de juillet.

Jean-Joseph Pradal a grandi dans le milieu des robins et des financiers de la région de Saint-Pons. Sa mère est la marraine du futur constituant Jean-Joseph Rocques.
Comme son père, il devient receveur des tailles du diocèse, et ne tarde pas à remplir les tâches de syndic du diocèse.

Il participe fin de mars 1789 à Béziers pour participer à l'élection des cahiers de doléances de la sénéchaussée de Béziers pour les diocèses de Lodève et de Saint-Pons.
Par la suite, il est élu syndic du district de Saint-Pons. Contrôlant les finances de cette région presque montagnarde à la veille de la Révolution, Jean-Joseph Pradal réussit à les diriger encore sous l'Empire en tant que receveur particulier des contributions de l 'arrondissement de Saint-Pons.
Il continue, d'autre part, à exercer une influence politique comme président du collège électoral de cet arrondissement.
Quand il meurt en 1824, à l'âge de quatre-vingt-deux ans, il n'est plus que conseiller municipal de sa ville natale.

Revenus : 1809, 3000 F; 1812, 4000 F.

Extrait : Grands notables du Premier Empire (Gard - Hérault - Drôme)

[ACCUEIL DU SITE] [PLAN DU SITE] [E_MAIL] [GITE DE FRANCE DE L'HERAULT]