Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

L'orgue de la cathédrale de Saint-Pons-de-Thomières

Le chapitre de la cathédrale de Saint-Pons-de-Thomières a maintenu pendant plusieurs siècles, une tradition musicale importante. La présence d’un orgue est attestée, dès 1567, où mention et faite d’un orgue «très ancien».

L’orgue actuel a été construit par les facteurs Micot père et fils en 1771 ; plusieurs signatures et datations sont encore visibles, aujourd’hui, à l’intérieur de l’instrument.
D’origine parisienne mais installés à Toulouse, les Micot ont construit, dans le goût raffiné de l’époque, un nombre important d’orgues de toutes dimensions, dont on peut admirer encore la plupart des buffets en Aquitaine, en Gascogne et en Languedoc.
Seuls ceux de Vabre-l’Abbaye, de Saint-Chinian et de Saint-Pons, restent vraiment bien conservés dans leur partie instrumentale.

Depuis 1771, l’orgue de Saint-Pons a été modifié deux fois: en 1830 par Clavel puis par Puget vers 1870; ces interventions, très modestes ont respecté la composition d’origine ; il s’agissait surtout d’adapter l’instrument au ton moderne et de lui donner une harmonie plus romantique.


L'orgue de la cathédrale de Saint-Pons (wikipedia)

Un important travail de restauration a du être réalisé à l'époque contemporaine: il a fallu retrouver les éléments constitutifs de l’intonation et de l’harmonie du XVIIIe siècle... une étude minutieuse a permis de déterminer, pour chaque tuyau de l’orgue - qui en possède près de 2000 - les réparations à effectuer.

Il est maintenant possible de jouer sur cet orgue le répertoire français des XVIIe et XVIIIe siècles avec le timbre, la couleur, et l’éclat qui conviennent.

En savoir plus en consultant le site de l'Association Jean Ribot des Amis de l'Orgue de Saint-Pons de Thomières.

[LIENS] [CORRESPONDRE] [GITE DE FRANCE DE L'HERAULT]