Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

La famille Molinier, à Aigne

Extrait de "Le Bassin de la Cesse" par Docteur J. Coulouma et Jean Miquel
(Cahiers d'histoire et d'archéologie, tome 9 - 1933)

Les Molinier d'Aigne ont représenté une des maisons les plus anciennes et les plus importantes du bassin de la Cesse.

De 1450 à 1600, on peut dire qu'ils remplissent les registres notariés de Bize; celui de Me Amédée Dupasse de 1468 leur est presque entièrement consacré. Me Pillotj nous fait connaître leur famille en 1545, Jean Molinier vieux et sa femme damoiselle Jeanne d'Espinasse, avaient deux fils : Maître Etienne de Molinier, docteur en droit, conseiller du Roi en la cour présidiale de la Sénéchaussée, et Jean de Molinier, qui acheta la seigneurie de Tourène, dans le diocèse de Lavaur [Me Pillotj, notaire de Bize, Registre de 1545, Folios 32-33].


Etienne de Molinier, conseiller de la Chambre de l'Edit, à Castres

Jean Molinier prit le titre de son nouveau château; il eut trois fils, qui embrassèrent le protestantisme et furent, tous les trois les héros malheureux de leur campagne contre Bisan [Bize-Minervois].
[...]
En 1573, une troupe nombreuse, conduite par le capitaine [Molinier de] Tourène et Nérac, arriva par surprise, au point du jour devant Bisan; elle entra par escalade; surprit le "corps de garde, en débauche beuvant de leur muscat" et fut maîtresse de la place sans effusion de sang.

Les vainqueurs trouvèrent un riche butin; ils firent prisonnier les seigneurs et le bayle de la ville. Mais une vive dispute éclata entre les deux chefs pour le gouvernement de la place: Nérac fit tuer Tourène par un de ses amis. Celui-ci avait amené dans sa campagne ses deux frères. L'un, le chevalier de Tourène partit de Bisan pour aller à Castres protester auprès du vicomte de Paulin [chef des protestants] contre cet assassinat, mais il tomba dans une embuscade, et fut tué, près de Campans, par les partisans de Nérac; l'autre, le plus jeune, fut assassiné à la chasse près de Bizan même.

[Etienne de Molinier eut un fils, François, mort sans postérité, et deux filles :
1°) Catherine, mariée à Jean de Bouffard, Sr de La Grange, décédée le 27 juin 1605;
2°) Anne, mariée à Pierre de Roux, docteur et avocat, huit fois consul de Puylaurens
.]

Docteur J. Coulouma et Jean Miquel

[ACCUEIL] [PLAN DU SITE] [GITE DE FRANCE - HERAULT] [LIENS] [CORREPONDRE]