Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Adjudication des mines de Houille de La Caunette aux frères Narbonne (1826)




«Ce jourd’hui vingt huit décembre 1826, dans le chef lieu de la commune de La Caunette, canton d’Olonzac, arrondissement de Saint-Pons, département de l’Hérault,
Par-devant nous (…) ont comparu :

1) Monsieur Jean Victor Cavailhé, curé desservant cette commune, domicilié à La Caunette, procureur fondé de Mme Marie Madeleine Barbe Gross, veuve de M. le comte de Treil de Pardailhan, domicilié à La Caunette, pour le moment retenue à Saint-Pons (…)
2) Mme Marie Amélie Treil de Pardailhan, épouse de Monsieur Gaspard de Fallois, lui ici présent, l’un et l’autre sans profession, domiciliés à Blomac, arrondissement de Carcassonne, département de l’Aude, une des filles de feu M. de Pardailhan, traitant de ses biens libres
3) Melle Sylvie Eugénie Treil de Pardailhan, sans profession, domiciliée au dit La Caunette autre fille de feu M. de Pardailhan

Lesquels nous ont dit que désirant faire procéder aujourd’hui devant nous à l’afferme de la mine de houille concédée au dit feu M. de Treil de Pardailhan, par ordonnance du 25 décembre 1822 sur les communs de La Caunette, Aigne, Aigues-Vives, même arrondissement de saint-Pons, rive droite de la rivière de La Cesse, ils nous avait requis de nous transporter ici à l’effet de la dite adjudication (…)
[la mise à prix est de 600 francs pour le terme de 6 ans, porté par les frères Narbonne à 850 francs.]»

« article 1 :
la mine de houille concédée par l’ordonnance du roi du 25 décembre 1822, à feu M. le comte de Treil de Pardailhan, ancien sous-préfet de Saint-Pons, sur les communes de La Caunette, Aigne et Aigues-Vives, arrondissement de Saint-Pons, département de l’Hérault, rive droite de la rivière de La Cesse sur une étendue de (765 hectares) sera affermée par les enfants du dit feu M. Treil de Pardailhan et par Mme la comtesse Marie Madeleine Barbe Gross, sa veuve et mère des dits enfants pour un terme de 6 années qui commenceront à courir le premier janvier 1827 pour finir au même jour à l’expiration du dit terme.»


[ACCUEIL DU SITE] [E_MAIL] [PLAN DU SITE] [GITE DE FRANCE DE L'HERAULT]