Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Mgr Michel Tuboeuf
Evêque de Saint-Pons de 1653 à 1664

Mgr Michel Tuboeuf Michel Tuboeuf est issu d'une famille de noblesse de robe (Son frère Jacques Tuboeuf, intendant des finances du royaume, est Président de la Chambre des Comptes de Paris).

Nommé à l'évêché de Saint-Pons le 20 juin 1653, il succède à Mgr Jean-Jacques de Fleyres.
Mgr Tuboeuf se trouve très vite en opposition avec une partie des habitants de la ville de Saint-Pons et avec chapitre de la cathédrale, notamment concernant l'administration des biens de l'évêché.

Blason de Mgr Tuboeuf

"Aussitôt après la nomination dudit évêque, audit évêché et la nomination d'un économe pour administrer l'évêché, il se forma une cabale en la dite ville par Jean-Jacques de Guibbal, seigneur de Lasfaysses, lors viguier de Saint-Pons, sous l'appui et l'autorité de François de Guibbal, sieur de La Caussade, conseiller en la Cour des Comptes de Montpellier, son cousin :
Ledit J-J de Guibbal, voulant administrer lui-même les biens de l'évêché en qualité de viguier"
. Par ailleurs, Mgr Tuboeuf intente un procès devant le Parlement de Toulouse, aux héritiers de son prédecesseur Mgr Jean-Jacques de Fleyres, parmi lesquels l'archidiacre de Saint-Pons Joseph-Gabriel de Thézan du Poujol. ce dernier s'associe alors à la famille de Guibbal pour s'opposer à son évêque.

"La discorde s'étend dans la ville. Deux des consuls prennent le parti de l'évêque; deux autres se déclarent contre lui ...".

Devant cette vive opposition Mgr Tuboeuf est contraint de demander de quitter Saint-Pons et il obtient l'évêché de Castres.
Son départ est mouvementé et il doit encore subir les huées de la population tout le long de son trajet jusqu'à sa sortie du diocèse à Labastide-Rouairoux.

A Castres, Mgr Tuboeuf est le grand bâtisseur qu'il n'a pas pu être à Saint-Pons : on lui doit notamment la construction des bâtiments de l'évêché (actuel musée Goya).

Son successeur à Saint-Pons Mgr Percin de Montgaillard prend la charge d'un siège épiscopal difficile.

[ACCUEIL DU SITE] [LIENS] [CORRESPONDRE] [Le site de référence : HERALDIQUE EUROPEENNE]