Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Famille Mialhe (et Delort de Mialhe)
à Olonzac et Pépieux
_____________________

"de sinople, bordé d'or"
(armes de la famille Mialhe de Pépieux)

Les Mialhe appartiennent au début du 17ème siècle à la bourgeoisie rurale d'Olonzac, formée de quelques familles de notables, propriétaires terriens, consuls du petit bourg. Ils accèdent à des fonctions d'officier de l'armée, et prennent au début du 18ème siècle les apparences de la noblesse, ajoutant une particule, un qualificatif nobiliaire, et "vivant noblement".

En 1724, Joseph de Mialhe (1665-1727), capitaine au régiment de Bourbonnais-infanterie, hérite de sa cousine Marie de Delort, dont le père avait été anobli pour ses services militaires, de quelques droits seigneuriaux et biens nobles à Olonzac; il s'intitule dès lors seigneur direct d'Olonzac.
Son fils Joseph Anne (1724-1793), prend le nom de Delort de Mialhe, se disant coseigneur d'Olonzac. Il poursuit un long procès contre la communauté d'Olonzac concernant ses propriétés et ses droits seigneuriaux; à la veille de la Révolution, ses biens sont sous sequestre.
Les générations suivantes se font appeler au 19ème siècle de Lort de Mialhe et se parent de titres imaginaires de comtes ou de marquis.

Carte de Cassini (Olonzac, Pépieux, La Serre)
Carte de Cassini (Olonzac, Pépieux, La Serre)

A la fin du 17ème siècle, une branche de la famille Mialhe s'est installée dans le village voisin de Pépieux. Leur destinée est proche de celle de leurs cousins d'Olonzac. En 1759, Thérèse de Mialhe, fille de Maximilien, capitaine d'artillerie, épouse Jean Joseph Gairaud de La Serre (1722-1780), d'une famille bourgeoise de Saint-Pons-de-Thomières, propriétaire du fief de La Serre, près de Pépieux. Leur fils aussi prénommé Maximilien, adopté en 1810 par son cousin (descendant des seigneurs de Sauveterre, dans le Tarn) relève son nom devenant Gairaud d'Auxilhon, prenant même le titre de marquis !


Recherches généalogiques concernant la famille Mialhe, à Olonzac
(notice à compléter)

Pierre MIALHE,
marié avec Marie ESPINASSIE,
d'où :

- Maximilien MIALHE,
docteur es droit
premier consul d'Olonzac en 1662,
marié avec Marie ALEGRE
décédé à Cesseras le 25 mars 1685,
d'où :
- Bernard MIALHE (1659-1694)
marié en 1685 à Jeanne CAFFORT
- Marc Antoine MIALHE (1685-1753)
capitaine des bombardiers, chevalier de saint-Louis,
marié en 1717 à Thérèse BERLAN,
d'où, entre autres enfants :
- Maximilien DE MIALHE (1718-1790)
officier de Royal-Artillerie,
marié à Anne Thérèse DE HART (/1713-1767),
d'où, entre autres enfants :
- Thérèse DE MIALHE (/1740-1796),
mariée en 1759 à Jean Joseph GAIRAUD DE LASSERRE (1722-1780),
d'où :
- Maximilien de GAIRAUD D'AUXILHON (1764-18..)
marié en 1818 à Marie Pauline DE PINS,
d'où postérité.
- Jean Baptiste MIALHE,
viguier de Pépieux,
marié à Anne BARRES
d'où :
- Jérôme MIALHE
bourgeois de Pépieux.
- Pierre MIALHE (/1624-1707),
consul,
marié en 1657 à Marie DELORT d'où :
- Pierre DE MIALHE DE SAINT-MARTIN (1658-1707)
chevalier de Saint-Louis,
commandant au régiment de Bourbonnais-infanterie,
sans postérité.

- Jeanne DE MIALHE (1659-1738)

- Catherine DE MIALHE (1660-1700)
mariée en 1692 à Jérôme VITALIS DE LATOUR (1653-1726),
d'où

- Jérôme VITALIS DE LATOUR,
né en 1694,
marié en 1734 à Elisabeth CHARLES (1709-1799),
décédé en 1783,
d'où postérité

- Marie DE VITALIS,
née à Olonzac en 1697,
mariée en 1731 à François d'AMIEU DE BEAUFORT,
décédée en 1770, à Beaufort (Hérault),
d'où postérité

- François d'AMIEU DE BEAUFORT (1744-1835)
mousquetaire, capitaine de dragons (1775),
seigneur de Beaufort,
marié en 1777 avec Catherine Elisabeth VITALIS DE LATOUR (1737-1788),
remarié, en 1803, avec Marie de SEIGNEURET DE CESSERAS (1764-1840),
un fils adoptif : François.

- Joseph DE MIALHE (1665-1727)
capitaine au régiment de Bourbonnais-infanterie,
se disant seigneur direct d'Olonzac,
marié en 1723 à Marie CABROL DE PEYRELADE,
d'où :

- Marie Hélène DE MIALHE (1723-1762)

- Joseph Anne DELORT DE MIALHE (1724-1793)
coseigneur d'Olonzac,
marié en 1755 à Angélique CADILLAC,
d'où :

- Marie Josephe DELORT DE MIALHE (1756-1839)
mariée avec Pierre Paul Serge GROS D'HOMPS.

- Joseph Marie Jérôme DELORT DE MIALHE (1757-1829)
marié, en 1803, à Cécile Marie Elisabeth TAPIÉ,

- Joseph Marcel DELORT DE MIALHE (1804-18..),
marié, en 1830, avec Angélique CASTANIER,
- Françoise Marie Rose DELORT DE MIALHE (1760-1848)

- Marie Rose DELORT DE MIALHE (1761-1854)

- Marguerite DE MIALHE (1666-1736) marié à Joseph SENAUX,
d'où postérité.

[ACCUEIL DU SITE] [E-MAIL] [GITE PRÈS DE SAINT-PONS] [PLAN DU SITE]