Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Mariage d'Alexandre de Treil de Pardailhan et Caroline de Mirleau de Neuville
le 29 mai 1835, à Versailles


Du vendredi vingt-neuf mai mil huit cent trente cinq, trois heures du soir
Acte de mariage

de Monsieur Joseph Marie Alexandre de Treil, baron de Pardailhan,
Chevalier de Malte et de la Légion d'honneur,
propriétaire, âgé de cinquante ans, domicilié à Autricourt (Côte d'Or),
né à Paris, le trois janvier mil sept cent quatre vingt cinq,
fils majeur de Monsieur Thomas François de Treil, Baron de Pardailhan, ancien colonel et chevalier de Saint-Louis, et de Dame Jeanne Charlotte Gautier de Vinfrais sa veuve, domiciliée audit Autricourt, ici présente et consentante,

et de Mademoiselle Françoise Henriette Caroline Mirleau de Neuville de Belleisle,
âgée de près de vingt sept ans, domiciliée à Versailles, rue de Maurepas, n° 41,
née à Fribourg, Grand Duché de Bade, le 7 juin dix huit cent huit,
fille majeure de feu Monsieur Louis Jean Grégoire Mirleau, comte de Neuville de Belleisle, décédé à Versailles le douze mai dix huit cent vingt neuf, et de Dame Marie Anne Françoise Henriette d'Anthès, sa veuve, demeurant à Soultz, Haut-Rhin, laquelle a donné son consentement au présent mariage,

Nous, Maire de la ville de Versailles,
Vu les actes de naissance des futurs, l'acte de décès du père du futur, celui pareillement de décès du père de la future, le consentement de sa mère, en date du treize avril dernier, passé pardevant Sébastien Lach, notaire à la résidence de Soultz, et les publications du dit mariage, faites en cette mairie et en la mairie d'Autricourt, les trois, dix et dix-sept du courant, sans opposition,

Après avoir donné lecture aux parties sus enoncées relatif à leur état et aux formalités de mariage, ainsi que du chapitre six du titre de mariage sur les droits et devoirs respectifs des époux,
Avons reçu la déclaration de M. Joseph Louis Marie Alexandre de Treil, baron de Pardailhan, qu'il prend pour épouse Delle Françoise Henriette Caroline Mirleau de Neuville de Belleisle,
et de la part de Madelle Mirleau de Neuville de Belle Isle qu'elle prend pour époux M. de Treil, baron de Pardailhan,

En conséquence, nous avons déclaré au nom de la loi que M. Joseph Louis Marie Alexandre de Treil, baron de Pardailhan et Madelle Françoise Henriette Caroline Mirleau de Neuville de Belleisle sont unis en mariage,

Tout ce que dessus fait, en présence de M.M. François Joseph Martial de Treil de Pardailhan, âgé de trente quatre ans, propriétaire, demeurant à Paris, rue St-Honoré, n° 346, cousin germain de l'époux,
Jacques Louis Hugresse, vicomte de Melville, domicilié à Versailles, rue de Maurepas, n° 41,
Raymond de Vandière, vicomte d'Abzac, âgé de trente cinq ans, propriétaire, demeurant à Milon-La-Chapelle (Seine-et-Oise),
et Napoléon Joseph Charles Le Gendre, vicomte de Luçay, âgé de trente-un ans, demeurant à Paris, rue d'Angoulème Saint-Honoré n°16, cousin du dit époux,
et Bon Gabriel Jean Guillaume, comte Joly de Fleury, âgé de quarante cinq ans, demeurant aussi à Paris, rue Ste Croix d'Antin, n°10, ami du susdit époux,
qui ont signé avec les époux, la mère de l'époux, et nous, Maire, faisant les fonctions d'officier de l'Etat Civil, après lecture faite

registres d'état civil de Versailles

[ACCUEIL DU SITE] [E_MAIL] [GITE DE FRANCE DANS L' HERAULT] [TREIL DE PARDAILHAN]