Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Famille Lenoir
_____________________

"D'or à la tête de maure de sable, tortillée d'argent, posée de profil,
au chef d'azur chargé d'un soleil d'or mouvant du canton dextre de l'écu"

La famille Lenoir est une famille de noblesse de robe, qui a possédé des offices judiciaires au présidial de la sénéchaussée de Béziers du 16ème et 18ème siècle.

Le présidial de Béziers couvre le territoire des diocèses de Béziers, Agde, Lodève et en partie Saint-Pons; il statue sur les affaires civiles et criminelles; il est composé d'un président, d'un lieutenant général, de lieutenants particuliers et de conseillers. Les Lenoir ont occupé au cours de ces deux siècles différentes fonctions, notamment celle de président.

Les Lenoir se sont alliés avec les familles appartenant à cette institution : les Sartre, les Guibbal, les Rouch, les Gleizes de La Blanque.
Gabriel de Lenoir (1692-1733) est le dernier à tenir un office dans cette juridiction en tant que président, juge mage de la sénéchaussée de Béziers, auquel lui succéde son gendre Charles de Gleizes de Lablanque (1709-1796). Le père de ce dernier avait d'ailleurs épousé la veuve de Gabriel de Lenoir !

Lasfonds à Bize
Le domaine de Lasfonds, à Bize-Minervois

La famille a pris le nom de petits fiefs qu'elle posséde dans les Corbières. Ainsi Les Lenoir détiennent quelques droits seigneuriaux à Ribaute (Aude), dont ils se disent seigneurs se faisant appeler Lenoir de Ribaute, et se distinguer de la très ancienne famille Nigri (ou Lenoir) de La Redorte, avec laquelle ils finissent d'ailleurs par être alliés. Encore plus modestement, ils sont propriétaires d'un fief des Ilhes dépendant du prieuré de Saint-Michel-de-Nahuze (Aude) pour lequel ils rendent hommage en 1665 aux religieux pour "2 livres de cire annuellement, une paire de gants blancs à chaque mutation de sacristain, sans compter le dîme de tous les fruits". Ils sont donc aussi, seigneurs des Ilhes !
A Bize-Minervois (Aude), Gabriel de Lenoir possède au début du 18ème siècle le domaine de Las Fons (Lasfonds), avec son moulin à blé et son moulin à papier, transmis par son épouse Marie de Cogomblis.

La famille Lenoir est tombée en quenouille à la fin du 18ème siècle chez les Gleizes de La Blanque et Augier.


Notes généalogiques sur la famille Lenoir

François LENOIR (15..-<1580),
Lieutenant particulier au présidial de Béziers,
marié à Jeanne CAUNETTE,
d'où entre autres enfants:

- Gabriel DE LENOIR (1..->1604),
Lieutenant particulier au présidial de Béziers,
marié avec Marie DE FOLQUIER,
d'où entre autres enfants:
- Gabriel DE LENOIR (15..->1627),
Lieutenant particulier puis lieutenant général au présidial de Béziers,
marié à Marguerite DE THOLOZE,
- Gabriel DE LENOIR DE RIBAUTE (15..-<1626),
Docteur en droit et avocat au présidial de Béziers, à Béziers,
marié, en 1621, à Constance DE ROUCH D'ARNOYE (1610-1698),
postérité non connue.

- Gabriel DE LENOIR DE RIBAUTE (?1603-?1645),
Président au présidial de Béziers de 1627 à 1645,
marié à Françoise DE BOYER DE SORGUES (1...-1660),
d'où,

- Anne DE LENOIR (?1631-?1660),
marié en 1647 avec Pierre DE SARTRE
(Président au présidial de Béziers).

- Gabriel DE LENOIR (?1632-1667),
prêtre, chanoine en la cathédrale Saint-Nazaire de Béziers.

- Thomas DE LENOIR,
marié le 7 février 1595 à Catherine DE LA GARDE DE BIZAN,
d'où,
- François DE LENOIR (1...-1667),
marié avec Jeanne DE GUIBBAL
d'où, entre autres enfants :
- Anne DE LENOIR (1651-1728)
mariée en 1667, à Bize-Minervois, avec Pierre DE ROUCH (1640-1714),
(Baille de Ginestas de 1680 à 1714)
d'où, entre autres enfants :
- Martin DE ROUCH (1670-1754) ,
Juge et baille de Ginestas
marié en 1703 à Justine DE GLEIZES DE LA BLANQUE,
d'où :
- Marc DE ROUCH (1712-17..),
marié en 1741 avec Marianne DE NEGRY DE LA REDORTE,
d'où postérité.
- Thomas DE LENOIR (/1633-1710),
marié avec Françoise D'OLIVIER,
d'où, entre autres enfants :
- Thomas DE LENOIR DES ILHES ,
marié en 1712 à Marguerite GINIES,
d'où :
- Françoise DE LENOIR (1714-17..),
mariée le 21 novembre 1737 à Saliès avec Louis Antoine DE NEGRY,
d'où postérité.

- Thomas DE LENOIR (1715-17..),
marié le 28 août 1737 à Ouveillan avec Marie Rose DE NEGRY,
d'où au moins une fille.

- Françoise DE LENOIR (16..-1753),
mariée avec Jean DE RUSQUIER (1665-1740),
(capitaine d'infanterie - directeur au canal du midi)
d'où postérité.

- Claire DE LENOIR,
mariée avec Etienne ESCAICH,
d'où postérité.

- Gabriel DE LENOIR,
se disant "baron d'Oupia"
marié en 1687, à Bize-Minervois, avec Marie DE COGOMBLIS (1658-1733),
(cette dernière remariée en 1733 avec Guillaume ROUDIER, le beau-père de son fils)
d'où entre autres enfants :

- Gabriel DE LENOIR (1692-1733),
Président, juge mage de la sénéchaussée de Béziers, à partir de 1717,
marié en 1720 à Agde avec Catherine ROUDIER (1701-17..),
(cette dernière remariée en 1736 à Joseph DE GLEIZES DE LA BLANQUE)
d'où :
- Louise DE LENOIR (1725-1748),
mariée en 1746 à Charles DE GLEIZES DE LA BLANQUE (1709-1796),
(Président, juge mage de la sénéchaussée de Béziers de 1745 à 1774),
d'où :
- Joseph Gabriel DE GLEIZES DE LA BLANQUE (1747-1793),
Président, juge mage de la sénéchaussée De Béziers de 1774 à 1790,
député à l'Assemblée Constituante (1789-1791)

- Gabrielle DE LENOIR (1733-1785),
mariée, en 1763, avec Jean Hyacinthe D'AUGIER (1732-1804),
viguier de Narbonne, seigneur d'Agel
d'où postérité.

- Françoise DE LENOIR,
mariée avec Joseph DU CUP DE SALVAZA.

- François DE LENOIR (1698-1770),
abbé de St-Sauveur de Lodève (1732), prévôt du chapitre cathédral de Montpellier,
tuteur de ses nièces, Gabrielle et Louise, après le décès de leur père.

[ACCUEIL] [PLAN DU SITE] [GITE DE FRANCE DANS L'HERAULT] [E-MAIL]