Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Jean Pech (1738-1816)
médecin naturaliste narbonnais


"Etudiant en médecine à Montpellier, il suit tout particulièrement les cours de botanique donnés par le docteur François Boissier de Sauvages qui avait acquis quelque célébrité à cause de sa thèse : "Si l"amour peut être guéri par des remèdes tirés des plantes" et que l'on désignait par le surnom "le médecin de l'amour".

En 1759, âgé de 20 ans, reçu docteur en médecine, Jean Pech vient s'intaller dans sa ville natale, continuant ainsi la tradition familiale :
les Pech exerçaient la médecine à Narbonne depuis trois générations.

Le temps que lui laisse une clientèle importante, il l'occupe à herboriser. Ses observations sont communiquées avec une grande libéralité aux savants les plus réputés : Linné, Gouan, Picot de Lapeyrouse, Pyrame de Candolle.

Cistus Pechii
Variété de cyste identifiée par Jean Pech et nommée : Cistus Pechii

A sa mort, le docteur Pech laisse une magnifique collection de plantes, de minéraux, de coquillages et de livres. Sa bibliothèque renferme un grand nombre de précieux ouvrages de médecine, de botanique, et principalement son oeuvre : Descriptiones plantarum in Pyrenoeis montibus circa Perpinianum et Narboneum... "

Extrait : Les Audois, dictionnaire biographique

[ACCUEIL DU SITE] [E_MAIL] [GUIRAUD] [GITE DE FRANCE DE L'HERAULT]