Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Famille Houard

La famille Houard, originaire de Normandie, s'installe vers 1820 dans le Saint-Ponais, à Cantignous et La Feuillade, hameaux à proximité de Labastide-Rouairoux.
Joseph Houard, d'abord mécanicien, fonde l'atelier familial de filature. Sous l'impulsion de son fils Marius, la petite entreprise se développe et devient l'une des principales manufactures de la région de Labastide-Rouairoux.

Filature Houard - Cantignous
La Filature de Cantignous

Dans les années 1950, Louis Houard, petit-fils de Marius, invente de nouvelles machines, dépose des brevets; la filature crée ses propres fils. En 1955, Daniel Houard crée des collections de fils fantaisies pour le tissage et la laine à tricoter. Enfin, de nos jours, William Houard a fondé la société Hi-Tec, spécialisée dans les tissus et implants chirurgicaux.
Par le mariage, en 1865, de Marius Houard et Lucie Barrau, la famille Houard est decendante des Riols, famille de gentilshommes verriers de Moussans.

Notice généalogique

Louis HOUARD (17..-1786),
époux de Marie ESTELLION (17..-1780),
demeurent à Caen, où ils sont décédés,
d'où :
Louis Joseph HOUARD (/1769-1828),
demeure en Normandie (Sannerville, Le Havre), puis en Languedoc (Carcassonne, Verreries-de-Moussans),
forgeron, puis serrurier en Normandie; et enfin, mécanicien de filature,
époux de Marie Catherine Françoise MAZELINE (1778-1818),
(fille de François Robert MAZELINE, forgeron et Marie Marthe TOSTAIN, originaire du village de Sannerville en Basse-Normandie, où elle est née),
d'où :
- Louis Joseph HOUARD (1793-18..),
né le 21 janvier 1793, à Sannerville (Calvados),
mécanicien; puis, filateur de laine,
marié en premières noces, en 1830, avec Louise Philippine Emma BENOIT, d'où :
François Auguste Louis HOUARD (1831-1893),
fabricant de draps et négociant, à Labastide-Rouairoux; propriétaire et domicilié à Montpellier en 1885,
marié à Pauline Délicia ALDEBERT (de Millau - Aveyron),
d'où :
Joséphine Eugénie Emma HOUARD (1857-....),

Lucien Elie Georges HOUARD (1860-1939),
avocat,
marié en 1889, avec Emilie Nancy Marguerite HEIM,
remarié en 1901, à Castres, à Marie MILHAU,

Marie Zilla Marguerite HOUARD (1862-1941),
mariée en 1885, à Montpellier avec Jean Léonce HEIM , brasseur (à Montauban),

Fanny Joséphine Eugénie Honoré HOUARD (1866-....),

Georges Alfred HOUARD (1876-....),


époux en deuxièmes noces, en 1833, de Jenny Rosalie BENEZECH (1802-1852),
d'où :
- Marius HOUARD (1835-1896),
filateur,
marié, en 1865, avec Louise BARRAU, (fille de Félix BARRAU et Marie Amélie de RIOLS, issue de la famille des gentilshommes verriers de Moussans),
d'où :
Gustave Joseph Camille HOUARD (1867-....),

Lucie Joséphine HOUARD (1871-1873),

Joseph Auguste Albert HOUARD (1875-19..),
époux de Valérie MAILLOT (1878-19..),
(elle est la fille d' Eugène MAILLOT, professeur agrégé de l'Ecole d'Agriculture de Montpellier, spécialiste de l'élevage du ver à soie, et de Thérèse Jeanne Ernestine BORDE),
d'où :

Louis Gustave Henri Ferdinand HOUARD (1902-1982),
Alfred HOUARD (1837-....),
fabricant et négociant, à Labastide-Rouairoux, demeure à Cathalo, adjoint au maire de Labastide-Rouairoux,
marié à Marie BAREILLE,
d'où :
Amélie Louise Marguerite HOUARD (1873-1952),
mariée en 1893 avec Jules Paul Frédéric CAMMAS, de Castres,

Léon Fernand Alfred HOUARD (1880-....),

[ACCUEIL] [E-MAIL] [TREIL DE PARDAILHAN]