Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

La famille de Guibbal

Extrait de "Familles nobles et bourgeoises de Saint-Pons" par Joseph Sahuc (Bulletin de la Société Archéologique de Béziers - 1907)

" Pierre Guibbal,
cordonnier, mourut en 1513 laissant trois enfants: Gaspard, prêtre; Pierre, époux Denise de Molinié et Jean.

Jean, sieur de las Faîsses,
propriétaire de la métairie de Cabanes, eut un fils :

Jean,
marchand, époux de Molinié décédé vers 1580, à la survivance de sept enfants:
Pierre; Jean; Jacques, prieur de Montouliers; Gaspard; Marguerite: Felice, épouse Etienne de Tourbes; et Jean-François.

Jean-François, [erreur Jean Jacques] sieur de las Faïsses,
docteur en droit, époux de Marie Caylar [(v1612-1684)], mourut le 16 août 1654 laissant :

- Jean-François, sieur de Sarrougié;
- Suzanne-Marie [erreur de Sahuc], épouse François de Portes;
[- Suzanne, épouse de François de Belot, décédée le 21 novembre 1708, à Saint-Pons;]
- Louis;
- Marc, sieur de La Bastide;
- Antoine
- et Jean [qui suit].
Jean,
né en octobre 1646, fut conseiller au Parlement de Toulouse
[puis, en 1690, premier président et lieutenant général du sénéchal de Béziers, voir plus bas].
De son mariage [en 1675] avec Marie de Brassac, naquirent:
[- François-Guilhaume, voir ci-dessous;]
- Suzanne;
- Marie-Thérèse;
- Marie-Anne;
- Jean-François, ecclésiastique.
A partir de cette date, la filiation des Guibbal devient plus confuse, par suite de leurs changements de résidence. Nous indiquons seulement quelques-uns des membres de la famille qui ont eu un rôle dans l'histoire locale.
François-Guilhaume
[né en 1678, fils de Jean et Marie de Brassac],
époux d'Elisabeth de Sorgues [erreur, marié en 1722 à Charlotte de Bermond d'Espondeilhan],
est l'auteur d'une "Histoire de Béziers",
[décédé à Béziers, le 7 décembre 1760].
- [Jean-François, sieur de La Caussade et de Sarrougié,
conseiller à la Cour des Aides de Montpellier en 1639,
marié en 1637 avec Françoise de Ranchin
remarié en 1647 avec Isabeau de Ranchin, d'où:
- Isabeau mariée à Jacques de Chalvet, conseiller au Parlement de Toulouse,
- et
] Jean-François, sieur de Sarrougié, [ou de La Caussade
né le 9 août 1651
]
conseiller à la Cour des Aides de Montpellier en 1685,
[marié en 1687, à Béziers, à Isabeau de Boyer de Sorgues]
fut un des bienfaiteurs des Récollets de Saint-Pons et ces derniers lui concédèrent dans leur église une chapelle ou sa famille fit sa sépulture.
[Il vend en 1714 le château et la métairie de Cabanes et le domaine de Sarrougié à Antoine Roger.]
Jean,
avait été pourvu, en 1690, de l'office de premier président et lieutenant général du sénéchal de Béziers; il tomba bientôt dans un état voisin de la déconfiture et fut obligé de vendre sa charge adjugée le 3 août 1715 à Gabriel Lenoir, au prix de 31.500 livres. Il mourut le 6 novembre de la même année .

Les divers membres de cette famille ont possédé les métairies de Cabanes, Sarrougio, Oupinio, le Cazal, Balagou.

ARMOIRIES.
Jean portait: Ecartelé au 1er et 4e d'azur à deux soleils d'or posés l'un sur l' autre: aux 2e et 3e d'or a trois bandes de gueules et au chef d'or chargé d'un lion naissant de sable, armé et lampassé de gueules, soutenu d'une devise cousue chargée de trois trèfles de sable et sur le tout de gueules à un lion d'or , tenant un croissant d'argent de sa patte dextre.

On voit encore dans une des chapelles de l'église de l'ancien couvent des Récollets de Saint-Pons, acheté par Mgr Fournier pour devenir Petit Séminaire, et au-dessus de l'arceau d'entrée, un écu en marbre noir portant les armes des Guibbal.
A l'intérieur, le caveau existe encore, creusé dans le roc; une plaque en marbre noir placée sur le mur latéral, porte l'inscription suivante :
AEDEM BANC VIRGINI MATRI ET SEPVLCHRVM EXTRVXIT SIBI SUIS QVE CLARISSIMVS VIR JOANNES FRANCISCVS DE GVIBBAL SVPREMAE MONSPni CVRIAE SENATOR VT QVI DVM VIVIT DEIPARAE CVM SVIS FAMVLATVR AETERNAM CVM SVIS FAMVLATVS MERCEDEM CONSEQVATVR. OBIT DIE...
Dans la chapelle voisine, se trouve la sépulture des Caylus, seigneur de Colombiers. "

Joseph Sahuc, historien local (en 1907)

Les familles nobles et bourgeoises de Saint-Pons, par Sahuc :

Généralités - Familles Amblard - d'Augier - de Bène de Barre -Bosquat de Saint-Rome - de Bourguignon de Saint-Martin - de Brugairoux - de Brun - de Cabrol - de Clerc - Cros-Le-Bailly et Benoit - Devic - d'Estival - de Fleyres - de Flottes - de Gartoule - de Gleizes de La Blanque - de Gléon de Durban - Guiraud - Molinier - Portes - Rocque - Tourbes - Tabarié de Grandsaignes - Treil de Pardailhan - de La Vernhe

[ACCUEIL] [PLAN DU SITE] [ECRIVEZ-MOI] [GITE PRÈS DE SAINT-PONS]