Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Les mines de La Caunette et des environs en 1775 (de Gensanne)

Les mines de charbon de La Caunette et des environs sont peu exploitées à la fin de l'Ancien Régime. En 1775 le minéralogiste Etienne de Gensanne décrit dans son ouvrage un gisement peu abondant et de mauvaise qualité ("Histoire naturelle de la province de Languedoc").
Il souligne également l'aridité des terres agricoles de ce territoire du Minervois.

En descendant de ces hauteurs jusqu'à Minerve, on ne remarque que des garrigues ou des roches calcaires toutes nues : on y voit cependant quelques champs cultivés & dispersés le long de ces coteaux.

A environ demi-lieue plus bas que la Beaume, dont nous venons de parler, il y a quelque indice de veines de charbon de terre, sur lesquelles on a fait quelques tentatives. Mais outre que ces veines ne nous ont point paru considérables, c’est que le charbon en est par trop bitumineux & terreux, & pourroit, tout au plus, être employé à la cuisson de la chaux.

On remarque la même qualité de terrain calcaire & maigre, depuis les hauteurs d'Azillanet jusqu'à Minerve & à La Caunette, il y a quelques terres labourables dans ce dernier endroit, le long de La Cesse, qui sont passables. Auprès de La Caunette, on trouve également des veines de charbon de terre ; mais toutes de la même qualité de celles dont nous avons parlé précédemment.

Tout le pays, depuis La Caunette jusqu'à Riousec [Rieussec] est presque inculte, & en garrigues ; on y voit quelques mauvaises fermes ou masures fort éloignées les unes des autres, dans un terrain pitoyable.

[ACCUEIL] [GITE DE FRANCE DE L'HERAULT] [LIENS] [CORRESPONDRE]