Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Gaston Gautier, un botaniste réputé


«Né et mort à Narbonne (avril 1841-7 octobre 1911)
Frère d’Armand Gautier, de l’Institut, il fit ses études au petit séminaire d’où il sortit pour se diriger vers les sciences naturelles, la minéralogie et la géologie. Il se spécialisa tout particulièrement dans la botanique.
Il a publié «la flore des Pyrénées-Orientales» et il travaillait, au moment de son décès à un grand ouvrage sur les Hieracium, en collaboration avec Arvet Touvet.
Propriétaire d’un vaste domaine [près de Narbonne], il en fit une exploitation moderne et il expérimenta les cultures potagères en terrains salés. Il transforma aussi en excellentes vignes des salants infertiles.
C’est encore grâce à lui que les basses plaines de l’Aude ont été asséchées et assainies et que la malaria a disparu du littoral narbonnais.
Doyen de la commission archéologique de Narbonne, président du comice agricole, il allait entrer comme membre correspondant à l’Académie des sciences quand il mourût. »

(Extrait de "Biographie française")


« Un de nos zélés botanistes a sauvé d’une complète destruction la forêt de Pardailhan qui reste comme le témoin d’un ancien état de choses ; elle couvre à peine 150 ha (…) c’est au dévouement de M. Gautier que nous devons la conservation et la reconstitution des bois de Pardailhan. »

("Géographie de l’Hérault" p 154 à 157).

L'herbier de Gaston Gautier, riche de 126.000 specimens est conservé à l'Académie des sciences de Californie (en savoir plus)


[E-MAIL] [ACCUEIL DU SITE] [GITE DE FRANCE DE L'HERAULT]