Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Famille Filleul
_____________________

"D'azur à un chevron d'or,
accompagné de trois étoiles de même"


La famille Filleul "de très honorable bourgeoisie" a donné à la fin de l'Ancien Régime, une longue suite de serviteurs de la famille royale, comme le précisent les respectueuses notices familiales ...

Les charges occupées à la Cour sont modestes, mais permettent d'approcher le Roi.
Ainsi, Thomas Filleul (1703-1770) est "garçon ordinaire de la chambre du Roi". Cette charge lui confère la noblesse personnelle (non transmissible), et le droit de porter le titre d'écuyer. Par sa fonction, il est directement en contact avec Louis XV, couche près de sa chambre, et reçoit ses ordres directement du Roi.



Thomas Filleul est marié à Louise Madeleine Baugé (1707-1777), qui occupe l'office de femme de chambre de Madame Victoire, fille de Louis XV. La couple a eu plusieurs enfants, qui ont également fait partie de la "Maison du Roi":

Joachim Filleul de Baugé (1735-1788) succède à son père en tant que "concierge du château de Choisy".

Louis Filleul de Bene (1732-1788) occupe lui-aussi des charges dans la "Maison du roi": "garçon de la chambre de Mgr Le Dauphin" , puis "concierge du château de La Muette".
Louis Filleul épouse le 1er octobre 1777 une très jeune femme: Anne-Rosalie Bocquet, d'une famille d'artistes.
Amie d'enfance de la portraitiste Vigée-Lebrun, Anne-Rosalie Filleul est elle-même un peintre de talent; le musée de Versailles conserve son portrait des enfants du Comte d'Artois, commandé par la famille royale.



Portrait des enfants du comte d'Artois, par Anne-Rosalie Filleul


La jeune femme vit au milieu d'une société brillante, et reçoit en son hôtel à Passy, dépendance du château de La Muette. Ainsi, Benjamin Franklin, premier ambassadeur des Etats-Unis en France, s'intéresse beaucoup à Mme Filleul. Il vient chez elle "pour lui emprunter des livres", pour l'accompagner au bal. "Si le cher papa se montrait gentil, lui disait-elle, elle verrait à lui donner un baiser". La correspondance de Benjamin Franklin éditée par l'Université de Yale conserve quelques lettres de Louis et Rosalie Filleul, et même du beau-frère Gautier de Vinfrais ...


Le château de La Muette, résidence royale au 18ème siècle

Mme Vigée-Lebrun rapporte dans ses mémoires que Rosalie Filleul est favorable à la Révolution en 1789, mais qu'elle est guillotinée sous la Terreur (le 6 thermidor an II) "pour avoir vendu les bougies de la Nation". Veuve du dernier concierge du château de La Muette, désaffecté en 1787, elle avait obtenu en compensation l'hôtel de Travers, logement de la conciergerie, et des meubles provenant du mobilier royal; elle est condamnée à mort pour en avoir vendu quelques uns.



La famille de Treil de Pardailhan, du Saint-Ponais est alliée à la famille Filleul, par le mariage en 1782 du baron Thomas-François de Treil de Pardailhan avec Charlotte Gauthier de Vinfrais, fille d'Hippolyte Filleul:



Thomas Filleul
Cocher du roi,
époux de Magdeleine d'Argenvilliers
Thomas Filleul
né vers 1671,
Garçon du garde-meuble de Monseigneur le Dauphin au château de Meudon,
marié le 2 mai 1702, à Meudon, avec Anne Marguerite Blanchard, fille de Guillaume et Françoise Gouret,
décédé le 17 avril 1711, à Meudon.
Thomas Filleul
(1703-1770)
Garçon ordinaire de la chambre du Roi,
Valet de chambre - tapissier du Roi,
Garde des meubles, et concierge du château de Choisy-Le-Roi
(de 1740 à sa mort),
marié, en 1727, avec Louise Madeleine Baugé (1707-1777), femme de chambre de Madame Victoire (fille de Louis XV).
I ) Etienne Thomas Filleul
né le 14 février 1730,
envoyé, en 1763, sur l'ile de Sainte-Lucie (Antilles) "pour y fonder un établissement" (avec l'ordre du roi d'y rester), à la demande de son père,
Commissaire de marine

II ) Louis Filleul de Besne
(1732-1788)
Garçon ordinaire de la chambre du dauphin, puis du roi
Concierge du château de La Muette de 1770 à 1787;

marié à Marie Le Camus (soeur de l'architecte Nicolas Le Camus),
d'où au moins deux fils :

1 - Alexandre Martin Filleul
né à Choisy le 10 novembre 1765,
bourgeois de Paris en 1789
fait partie du 3ème bataillon de Gardes nationales volontaires de Paris en 1791, destiné à combattre aux frontières ,
pensionné sous la Restauration.

2 - Charles Armand Filleul
né en 1771,
fait partie comme son frère du 3ème bataillon de Gardes nationales volontaires de Paris en 1791,
participe aux campagnes de la Révolution puis de l'Empire et gravit les grades de simple grenadier à lieutenant-colonel,
sert à Saint-Domingue de 1802 à 1807, participe à la campagne de Russie (prisonnier en 1812),
officier d'Etat-major de la place de Paris de 1815 à 1832,
chevalier de Saint-Louis.

Marie Le Camus décéde à Passy le 22 décembre 1772. Louis Filleul épouse en secondes noces, le 20 janvier 1774, Adélaïde Barbe Farcy.
d'où une fille :
- Louise Antoinette Filleul
épouse Jean Arsène Billard, avocat au Parlement, châtelain et seigneur de Chenevières; représentant du Tiers-Etat à l'Assemblée provinciale de l'Orléanais, en 1787; maire de Montbouy, à la Révolution
sans enfants, adopte le jeune frère Louis-Auguste Filleul.
Louis Filleul se remarie en 1777 avec Anne-Rosalie Boquet (1753–1794).
décédé le 10 novembre 1788,
d'où un fils de ce dernier mariage :
- Louis Auguste Filleul
à Paris (Passy) le 14 juin 1780,
engagé dans les hussards volontaires du Premier Consul (1800),
lieutenant aux grenadiers de la garde royale napolitaine (1808), sous le règne de Murat
capitaine (1810), aux grenadiers de la garde (1812),
capitaine au régiment de chasseurs de Corrèze (7/01/1818), au corps royal d'état-major (12/12/1818)
aide de camp du général Gentil de St-Alphonse (1827),
chevalier de Saint-Louis (1818) et de la Légion d'honneur (1825),
pensionné sous la Restauration,
maire de Montbouy de 1813 à 1848, propriétaire du château de Chenevières,
marié à Angélique Rose Bonfils
décédé le 8 mars 1848,
d'où un fils :
- Edmond Filleul
(1818-1909),
marié en 1847 avec Rosa Marie Becquerel Despréaux,
maire de Montbouy entre 1848 et 1878, propriétaire du château de Chenevières,
d'où au moins deux enfants :
- René Filleul,
(1848-1933)
lieutenant-colonel d'artillerie,
marié en 1879 avec Marie d'Arodes de Peyriague,
d'où un fils :
Maurice Filleul,
(1886-1970),
marié en 1920 avec Alice Marie Henriette Parent.

- Geneviève Filleul
(1861-1942),
mariée en 1884 avec Gabriel Léon Eloy Tiersonnier (1853-1907)

III ) Madeleine Filleul
(1734-1789)
femme de chambre de Madame Victoire,
elle épouse le 24 août 1750 André Marie Gruel négociant de Paris.

IV ) Joachim Filleul-Baugé
(1735-1788)
Garçon ordinaire de la chambre du roi, à la suite de la démission de son père le 1er novembre 1757 (jusqu'en 1772, lorsqu'il démissionne en faveur de son frère Honoré).
Concierge du château de Choisy-Le-Roi
il se marie le 15 octobre 1764, en la chapelle royale de Choisy avec Marie Dupoy (future héritière de l'hôtel Dupoy, à Versailles),
d'où deux enfants :

1- Louis-Joachim Filleul-Baugé
né à Choisy le 21 avril 1774 et baptisé le 1er décembre 1788,
Garçon ordinaire de la chambre du roi,
dragon au 8ème régiment à la Révolution,
chevalier de Saint-Louis (1816),
directeur du service des subsistances à l'armée d'Espagne en 1823 (accusé de corruption, dans une affaire qui atteint les proches de Louis XVIII)
adjudant du château royal de Fontainebleau
décédé le 25 octobre 1835.

2- Amélie Filleul-Baugé
née à Choisy le 14 juin 1778,
qui épouse le comte Alphonse Gentil de Saint-Alphonse (1777-1837)
(lui-même fils d'Antoine Philippe Gentil, "premier valet de chambre de la garde-robe du roi"),
décédée le 30 août 1810.

V ) Hippolyte Filleul
(1739-1807)
née au château de La Muette (Passy) le 30 mars 1739,
mariée en 1756 à Jacques Alexandre Gautier de Vinfrais , officier de la Maréchaussée
décédée au château d'Autricourt le 12 mars 1807;
d'où deux enfants:
1- Jeanne-Charlotte Gautier de Vinfrais
(1758- 1844)
mariée au baron Thomas François de Treil de Pardailhan en 1782
d'où 2 enfants:
1-1 - Hippolyte-Euphémie-Françoise de Treil de Pardailhan
(1783-1813)
1-2 - Alexandre de Treil de Pardailhan
Chevalier de Malte,
commissaire des guerres adjoint à la Grande Armée, sous l'Empire,
Maître d'hôtel du Roi (Restauration)
maire d'Autricourt.
2- Louis-Anne Gautier de Vinfrais
(1760-1856)
Capitaine au régiment des dragons de Monsieur,
Capitaine de gendarmerie à Bourg-La-Reine en 1792,
Chevalier de Saint-Louis et de la Légion d'honneur
Porte-arquebuse de Louis XVIII et Charles X
Maire d'Autricourt de 1813 à 1830
VI ) Honoré Filleul
né à Choisy le 13 décembre 1743,
Garçon ordinaire de la chambre du roi, à la suite de la démission de son frère le 12 mars 1772,
décédé avant 1789 (à vérifier).

VII ) Madeleine Victoire Filleul
née à Choisy le 21 juillet 1745,
mariée le 7 octobre 1772 à Félix Louis de Cornette de Laminière, secrétaire du duc de Coigny et bibliothécaire du Roy en son château de Choisy puis secrétaire général des dragons (né à Montmorillon, département de la Vienne, vers 1732; condamné à mort le 21 messidor an 2, c'est-à-dire le 9 juillet 1794, par le tribunal révolutionnaire de Paris, comme complice de la conspiration dans la prison du Luxembourg où il était détenu et guillotiné le lendemain).
d'où au moins une fille :

Adélaïde de Cornette de La Minière,
née à Choisy le 17 décembre 1776,
épouse, le 18 avril 1796, à Paris, Mathieu Joseph Lamy, devenu concierge du château de Fontainebleau, à la Restauration.
VIII ) Antoinette Julie Filleul
épouse Pierre Blanchet, Garde magasin pour le Roi au Port au Prince (fils de Jean-François, concierge du roi du château de Saint-Hubert; et frère de François Didier, garçon de la chambre du roi).
Christine Filleul
femme de chambre de Mgr le Dauphin (en 1745)
mariée le 29 janvier 1746 en la chapelle royale de Choisy avec Charles Duruisseau, avocat au Parlement, commissaire au Châtelet (fils de Nicolas Henry Duruisseau, premier commis du garde-meuble de la couronne),
décédée à Paris en 1774.

Louis Filleul
né à Meudon, le 6 mai 1708,
contrôleur des fermes du Roi (en 1767)
mariée à Marie-Françoise Vigner,
d'où au moins une fille :

Marie Anne Filleul
chargée de la lingerie du Roy à Choisy
marié à Choisy le 6 octobre 1767 avec Pierre Bernard Remy Vaslin, marchand de bois.

[ACCUEIL DU SITE] [E-MAIL] [GITE DE CHARME - HERAULT] [PLAN DU SITE]