Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

L'église Notre-Dame-de-La-Barthe, à Saint-Chinian

L'église Notre-Dame-de-La-Barthe de Saint-Chinian est mentionnée comme simple chapelle, au 9ème siècle, lors de la fondation de l'abbaye.
Au 13ème siècle, elle remplace l'église paroissiale primitive située à Saint-Cels, hors les murs et peut-être détruite lors des conflits faisant suite à la croisade albigeoise.

église de saint-Chinian
Cintres anciens de l'église apparaissant dans la façade

A la fin du 16ème siècle, après les guerres de religion, l'église partiellement détruite par les troupes protestantes est restaurée. Sous l'impulsion de Mgr Percin de Montgaillard, évêque de diocèse de Saint-Pons, elle est agrandie vers 1680. La construction d'un nouveau choeur entraîne la démolition du rempart et le comblement des fossés; le nouveau clocher s'élève à l'emplacement de la tour Némorouse.
La nef d'abord couverte d'une charpente en bois est voûtée en pierre, en 1731.

nef de l'église de Saint-Chinian
Choeur (17e s.) et nef (18e s.) de l'église de Saint-Chinian

En 1783, grâce aux efforts du curé Paul Massip un nouvel orgue est installé, attribué comme celui de Saint-Pons à Jean Baptiste Micot (classé monument historique).

nef de l'église de Saint-Chinian
Orgue de l'église de Saint-Chinian (Wikipedia)

Durant la Révolution, l'église est transformé en Temple de la Raison, puis consacré au culte décadaire, comme en témoigne la statue modifiée de Notre-Dame-de-La-Barthe, dans une des chapelles collatérales.
En 1860, le clocher bâti au 17ème siècle menace ruine et doit être démoli, remplacé par le clocher actuel surélevé et couvert d'ardoises.

[ACCUEIL DU SITE] [PLAN DU SITE] [GITE PRÈS DE SAINT-CHINIAN] [LIENS] [CORREPONDRE]