Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Famille Du Laur
_____________________

"D'argent au laurier terrassé de sinople,
soutenu par deux lions affrontés de gueules,
et au chef d'azur chargé de deux étoiles d'argent"

La famille de Laur, ou Dulaur est présente dès le 17ème siècle dans un territoire s'étendant de Saint-Amans-Valtoret à Saint-Pons-de-Thomières. Les Dulaur s'établissent plus précisemment à Sauveterre, au pied de la Montagne Noire, lors du mariage en 1612 de César avec Anne d'Auxilhon, fille du seigneur des lieux.

Dulaur de Durenque
Au pied de la Montagne Noire

Les jugements de confirmations de noblesse mentionnent en 1669 plusieurs branches de cette même famille, alors connue sous le nom de "de Laur de Marmoulières". Il est ainsi possible de distinguer :
le sieur Du Laur de La Caussade : César (et son frère Jacques, sieur du Bosc), fils de Sébastien;
le sieur Du Laur de La Lauzade : Annibal (et son frère Jean, sieur de Mérigas) demeurant au consulat de La Bastide de Saint-Pons (Labastide-Rouairoux);
les sieurs Du Laur de Marmoulières : Jean et Jean-Antoine, demeurant à Saint-Amans;
le sieur Du Laur de Fontaugier : Jean (et ses frères Marc-Antoine et Paul) et ses fils Jean-Jacques et Marquis

Dulaur de Durenque
Le domaine de de La Métairie-Grande de Sauveterre

Au 18ème siècle, les Dulaur de La Caussade sont toujours fixés dans les environs de Saint-Amans :
Les aînés ont pris le nom de Dulaur de Durenque : ils sont propriétaires terriens, militaires, et exerçent à tour de rôle des responsabilités municipales à Saint-Amans-Valtoret. La famille possède notamment le domaine de la Métairie Grande à Sauveterre.
Les cadets, toujours surnommés Dulaur de La Caussade, sont dans une situation sociale plus difficile, alliés aux familles de gentilshommes verriers de la région : les Granier, Robert et les Riols.

De Laur de La Lauzade
La Lauzade, au nord de Labastide-Rouairoux

La branche Du Laur de La Lauzade, constituée d'une succession de militaires, a disparu de la région au début du 18ème siècle, et se trouve en Normandie.
Il subsiste à Labastide-Rouairoux, à La Croix de Bessou, une famille Delaur, descendant du sieur de Laur de Laresse, et vivant misérablement jusqu'au début du 19ème siècle. D'autres membres de cette branche familiale sont établis à Anglès.

[E-MAIL] [GITE DE FRANCE DE L'HERAULT]