Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Marie-Joseph Dor de Lastours


Joseph Dor de Lastours est né en 1758, d'une famille originaire de Saint-Pons-de-Thomières, installée dans le pays Castrais depuis le début du 18ème siècle, après l'achat du château de Lastours et de la seigneurie de Carbes.
Joseph débute ses études à Castres, les poursuit au collège de l'Esquile à Toulouse.
Sur les conseils du supérieur de cette maison, il séjourne ensuite à Paris "à l'effet d'acquérir ce qui lui manquait encore sous le rapport d'homme aimable et cultivé".

Joseph Dor de Lastours
Joseph Dor de Lastours, conseiller à la Cour des comptes de Montpellier

En 1783, à l'âge de vingt-cinq ans, Joseph Dor de Lastours devient conseiller de la cour des comptes, aides et finances de Montpellier, parmi les hauts magistrats du Languedoc . Il cotoît à la cour des comptes son oncle maternel Jean-Marie-Emmanuel de Bosquat, également conseiller (comme l'avaient été les grand-père et et arrière-grand-père maternels de Joseph).

En 1789, il participe à l'assemblée de la noblesse de Castres pour la préparation des Etats-généraux .
Le 14 juillet 1790, il représente Castres à la Fête de la Fédération à Paris.

Fête de la Fédération
Fête de la Fédération, à Paris

Dès lors, il rallie les différents régimes connus par la France de 1789 à 1830, et occupe des postes de responsabilité locale ou départementale.

Il est le premier président du directoire du département du Tarn en 1791 (l'équivalent de président du conseil général).
En 1792, il devient procureur de la commune de Castres.

Ses qualités de gestionnaire et sa grande habileté politique lui permettent de préserver son influence sous la Terreur : en 1794-95, il est agent national à Castres, représentant le gouvernement révolutionnaire.

[E-MAIL] [GENEALOGIE TREIL DE PARDAILHAN] [GITE DE FRANCE DE L'HERAULT]