Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

L' Assemblée communale d'Albi en 1788 : la préparation des Etats-généraux

L’assemblée communale d’Albi du 14 décembre 1788 évoque pour la première fois la convocation des Etats-généraux de 1789. L’assemblée réunit les six consuls, les représentants de l’archevêque, seigneur d’Albi, et « tous les principaux propriétaires fonciers et notables de la ville », soient près de 104 personnes qui signent la délibération.
Cette assemblée est l’occasion pour le maire et premier consul d’Albi Joseph Delecouls de Cantepau de prononcer un discours sur la représentation du Tiers-Etat:

« Unissons nos réclamations, déclare-t-il, à celles des autres municipalités de la province […] . Si le bien de l’Etat, le Bonheur du Souverain, la Gloire de l’Empire français dirigent nos démarches, consacrent et embellissent nos travaux, si dans tous les tems, le tiers état s’est porté sans répugnance aux plus grans sacrifices […] que pourra-t-on craindre de l’influence que nous demandons [… »]

[Nous voulons ]« demander au Roi à l’exemple des autres villes du Royaume, que nous ayons dans l’assemblée de la Nation un nombre égal de députés [à celui] des deux premiers ordres »


[ECRIVEZ-MOI] [LA FAMILLE DELECOULS] [GENEALOGIE TREIL DE PARDAILHAN]