Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

  "le salpêtre doit être la foudre pour exterminer tous les tyrans" 

Le langage révolutionnaire donne lieu à bien des exagérations, comme dans cette délibération municipale de Riols, datée du 1er août 1794 : le district de Saint-Pons réquisitionne un citoyen par commune pour la fabrication de salpêtre destiné aux armées de la République (le salpêtre est utilisé pour faire de la poudre).

Le citoyen Rainaud, maire réunit le conseil général de Riols et communique à l'assemblée qu'il vient de recevoir un arrêté du district, daté du 7 thermidor, qui annonce que toutes les municipalités du district devront envoyer dans les 24 heures, à réception du dit arrêté, un citoyen intelligent dans les ateliers du salpêtre, établi au chef lieu de district, pour s'occuper dans cet atelier à la fabrication du salpêtre, pour exterminer tous les despotes coalisés et assurer par ce moyen la paix et la tranquillité dans la République.

L'assemblée délibère et applaudit vivement le citoyen maire, considérant que le salpêtre doit être la foudre pour exterminer tous les tyrans coalisés contre la République.
Est choisi comme citoyen intelligent devant aller travailler à l'atelier du salpêtre, le citoyen Armingaud Pierre et on l'envoie à l'atelier du district

Délibérations communales de Riols du 14 thermidor an II (1er août 1794)

[LIENS] [CORRESPONDRE] [GITE PRÈS DE SAINT-PONS]