Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Courniou-Les-Grottes
une commune créée en 1884

UN TERRITOIRE DÉTACHÉ DE SAINT-PONS

Le territoire de la commune de COURNIOU a été détaché de Saint-Pons en 1884 . Mais l'histoire de Courniou est étroitement liée à celle de Saint-Pons-de-Thomières, au moins depuis la création de l'abbaye au 10ème siècle. La charte de fondation par Raymond Pons, comte de Toulouse mentionne en effet en 936, la donation de la villa de Cornon (Courniou).

Courniou

Courniou au 18ème siècle

Marthomis, Prouilhe, Bapech, Sabo et les Usclats et Courniou sont les principaux hameaux du territoire communal actuel . Avant la Révolution, ils formaient des masades de Saint-Pons.
Ces masades dépendaient des "terres abbatiales" c'est à dire de l'abbaye de Saint-Pons puis à partir de 1318, du chapitre de la cathédrale.

QUELQUES ÉVÉNEMENTS REMARQUABLES

Situé sur la très ancienne voie de communication de Castres à Béziers, le territoire de Courniou est au cours de l'histoire un lieu de passage et d'échanges, qui a souffert lors des périodes troublées, notamment lors des guerres de religions.
Lors de la prise de la ville de Saint-Pons par les huguenots en 1567, le territoire de Courniou est au coeur des affrontements. Plus tard en 1625, les troupes protestantes de Rohan détruisent les métairies des Enclauses (appartenant au chapitre de Saint-Pons) et de Marquit (appartenant à la famille de Brugairoux).
Vers la fin du 17ème siècle, le château de Cabanes est construit par la famille de Guibbal, qui possédait depuis le 16ème ce domaine avec sa métairie et celle de Sarrougé (aujourd'hui Saint-Roger). A partir de 1714, le château est la propriété de la famille Roger de Cabanes.

Courniou

Courniou au début du 20ème siècle

En 1703, est érigée la paroisse de Courniou, succursale de Saint-Martin-du-Jaur, qui marque les premières volontés d'indépendance et d'identité du territoire de Courniou.
Il faut pourtant attendre la fin du 19ème siècle pour la création de la commune, alors que la région Saint-Ponaise connaît une modernisation relative avec l'arrivée du chemin de fer.

LA GROTTE DE LA DEVÈZE

C'est en 1886, lors des travaux de la construction de la ligne de chemin de fer Mazamet-Bédarieux, que les ouvriers découvrent l'entrée de la grotte de La Devèze à Courniou.

Une première exploration est effectuée en 1893, qui met en évidence les salles inférieures.
Une nouvelle exploration de la grotte est entreprise plus tard vers 1928 et permet de découvrir les salles supérieures, impressionnantes par la finesse et la variété des concrétions.

L'aménagement de la grotte pour les visites a été effectué entre 1932-1933 par le "Spéléo-Club de la Montagne Noire et de L'Espinouse".
Une dizaine de salles sont aujourd'hui ouvertes au public, sur un dénivellé de plus de 300 mètres, et offrent un décor de concrétions spectaculaires.

La visite de la grotte permet de souligner la fragilité du sous-sol du Saint-Ponais, constitué d'une zone karstique, particulièrement perméable et sensible à la pollution.


A proximité de la grotte, le musée de la spéologie permet de s'initier à l'étude et la découverte des cavités souterraines .

[ACCUEIL DU SITE] [LIENS] [GITE DE FRANCE DE L'HERAULT] [CORRESPONDRE]