Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Le château de La Salvetat

Le château de La Salvetat, qui domine le bourg appartient comme la seigneurie à l’évêque de Saint-Pons.
L’existence d'un castrum est attestée dès le 12ème siècle, lors d'un conflit entre l'abbé de Saint-Pons et le vicomte de Trencavel. Le château est mentionné au début du 15ème siècle : Mgr Géraud de Bricogne, évêque de Saint-Pons semble alors y séjourner.

Au milieu du 18ème siècle, Mgr de Guenet, évêque de Saint-Pons, demande au Parlement de Toulouse «l’autorisation de démolir pour vendre les matériaux de ce château si antique qu’il tombe en ruines, où de temps immémorial, aucun évêque n’y a habité … les murs à pierre sèche sont percés à jour par endroits ; il n’y a pas de cheminée, ni porte, ni croisée, ni cuisine, ni office»


A l'emplacement du château, le bâtiment de la mairie

Le cahier des biens nobles de 1782 décrit pour «Mgr l’évêque de Saint-Pons : un château à deux planchers couvert ardoise, et basse-cour dans la ville, confronte levant couchant et midy rue, aquilon Jaques Fabry, contenant le château 81 cannes, la cour, 54 cannes »

En 1794, le château est vendu comme bien national et démembré en trois lots : « vente des biens nationaux confisqués au Sr Chalabre, émigré, ci-devant évêque de Saint-Pons » ;

En 1806, la commune de La Salvetat se propose d’acquérir «une partie du ci-devant château de l’évêque de Saint-Pons, pour y placer la mairie, la Justice de Paix, l’instituteur, les prisons, un corps de garde. »

Aujourd’hui, profondément modifié, le bâtiment qui occupe l’emplacement de l’ancien château abrite la mairie.

[ACCUEIL] [GITE PRÈS DE LA SALVETAT] [LIENS] [CORRESPONDANCE]