Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Mgr Jacques de Castelnau de Clermont-Lodève
Evêque de Saint-Pons de 1539 à 1586

Blason Mgr Jacques de Castelnau de Clermont-Lodève

En 1539 Jacques de Castelnau de Clermont-Lodève devient évêque de Saint-Pons par la cession que lui fait son oncle le cardinal François-Guillaume de Clermont-Lodève.
Le nouvel évêque appartient à une grande famille de la noblesse languedocienne : son père est seigneur de Clermont-Lodève, Lieutenant du Roi en Languedoc, son frère Guy, sénéchal de Carcassonne ... et son oncle cardinal !

Mgr Jacques de Castelnau de Clermont-Lodève est peu présent dans son diocèse de Saint-Pons : il s'est même fait représenter en 1539 lors de la prise de possession de son siège épiscopal ; En 1540, c'est par une lettre datée de Paris, qu'il nomme un vicaire général .

Toutefois, en 1551, les chroniques nous apprennent qu'il "fait la visite complète de sa ville épiscopale" (ce qui est tout de même vite fait !) et "des églises de son diocèse".
Ce séjour dans son diocèse fait suite à la lettre du roi Henri II demandant "à tous les Evesques du Royaume , pour les inviter à faire en personne la visite de leur diocèse, à cause de la nouvelle hérésie [protestante] qui se répandait partout."

La même année, Mgr de Castelnau de Clermont-Lodève confirme les droits des consuls de Saint-Pons (représentants élus de la population), et les autorise à porter la robe et le manteau rouge (lettres patentes d'Henri II en 1552).

L'évènement majeur de son épiscopat est la prise de la ville de Saint-Pons par les troupes protestantes en 1567 : le choeur de la cathédrale est en grande partie détruit ainsi que plusieurs bâtiments religieux, les environs de Saint-Pons sont dévastés.

Jacques de Castelnau de Clermont-Lodève est décédé le 11 septembre 1586 (peut-être à Saint-Pons, d'après J. Sahuc).
Prolongeant cette dynastie familiale d'évêques de Saint-Pons, son neveu Jean de Castelnau de Clermont-Lodève obtient de lui succéder : mais sa situation de famille est difficilement compatible avec la fonction d'évêque car il est marié et père de famille ! Il propose alors Pierre de Fleyres, pour le remplacer.

[ACCUEIL DU SITE] [LIENS] [CORRESPONDRE] [Le site de référence : HERALDIQUE EUROPEENNE]