Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

La famille de Cabrol

DE CABROL D'ARIFAT, DE LA GRUALGUE, DE MONTARNAUD, DE MONTREDON, DE RIEUMAJOU
(XVe, XVIe, XVIIe, XVIIIe SIECLES)

Extrait de "Familles nobles et bourgeoises de Saint-Pons" par Joseph Sahuc (Bulletin de la Société Archéologique de Béziers - 1907)

" Cette famille très nombreuse est originaire des environs de La Salvetat, où elle demeura fort longtemps. Un de ses membres ayant émigré à Saint-Pons, dès le milieu du XVIIIème siècle, nous nous occuperons seulement de la branche dont il fut le chef.

Etienne Cabrol était forgeron à La Moline, près La Salvetat, lorsque, en 1482, il acheta les métairies de Peyralade (commune de La Salvetat) et fonda à La Salvetat une chapelle en l'honneur de Saint-Blaise.
De ses quatre enfants: Bernard, Guillaume, Philippe et Raymond, le premier fut l'arrière grand-père, par son fils Philippe, de Jeanne de Valfons, épouse Thomas II de Thézan ; le dernier ,

Raymond, vint s'établir à Saint-Pons, comme marchand.
Il possédait les métairies d'Arifat et de Montredon, ainsi que des terres à Salavielhe et au Devès.

Jean, son fils, sieur de Salavielhe,
épousa Toinette de Montalet, le 9 Avril 1555 : il en eut cinq enfants:
Anne, épouse de Gartoule; Gabriel, sieur de Montredon, époux en 1607 d' Isabeau d'Augier [C]; Jacques (B), sieur d'Arifat ; Charles, sieur del Devès ; et Jean, sieur de Rieumajou (A) .

(A)
Jean, sieur de Rieumajou,
épousa le 15 avril 1586, Catherine de La Vernhe, il en eut un fils,

François, écuyer, sieur de Salavielhe,
qui de son mariage avec Marie de Brugairoux, le 17 février 1613 eut trois enfants:
Anne, épouse de Beranger Aymes, apothicaire; Jeanne, épouse Buscaylet; et Marquis. (ce prénom dérivé de Marc, fut très en vogue à Saint-Pons, pendant le XVIIème siècle; il avait l'avantage de donner un faux air de noblesse)

Marquis,
épousa le 9 février 1656 Marguerite Fabre, dont il eut:
Marie; François, né en 1657, mort celibataire; Jean-Antoine, né en 1666; Pierre-François, né le 23 février 1670; Jean-Baptiste.

Jean-Baptiste, sieur de la Roque,
né en 1661, épousa Marie Devic, dont il eut :

- Jean-Pierre-François, sieur de Rieumajou, né le 28 décembre 1699;
- Suzanne-Marie;
- Joseph-Jean-Baptiste;
- Anne [mariée en 1755 à Benoit Cros-Le-Bailly];
- Jean-Baptiste-François,seigneur de Cambon, cadet au service du roi;
- et Antoine.
Antoine,
[ le 15 janvier 1701],
époux d'Anne de Gléon de Durban,
[décédé à Saint-Pons le 24 août 1783],
eut cinq enfants:
- Marie-Apollonie,
[née le 30 novembre 1732],
épouse Guillaume-Maurice de Villeneuve d'Auriac, seigneuresse de Fontarèche et de Jonquières ;
- Elisabeth-Marquize,
[née le 4 avril 1734];
- Joseph ;
- Joseph-Etienne-François,
né le 22 octobre 1735, officier du régiment de Picardie ;
- et Jean-Marc,
chevalier, officier de marine, né en 1741, [décédé à Saint-Pons le 27 mai 1801] .
(B)
Jacques, sieur d'Arifat,
fils de Jean et de Toinette de Montaltet eut deux fils:

- Azémar, mort en 1671, époux Cabrol [branche Cabrol d'Arifat ?];
- Jean, sieur de Grualgue (métairie de la commune de La Salvetat), père de:

- Etienne-Jean-Alexandre [branche Cabrol de Grualgues]
- et de Jean- Joseph de Montredon .
[C]
[Gabriel, sieur de Montredon,
époux en 1607 d' Isabeau d'Augier d'où:

- Pierre, sieur de Montredon,
marié à Jeanne de Garrigues,
d'où:

- Jean Jacques de Cabrol de Montarnaud,
marié, en 1683, à Anne de Brugairoux, fille de Marc de Brugairoux de Peyremaure et de Suzanne de Verdiguier,
d'où la branche des Cabrol de Montarnaud, à La Salvetat.

- Saint-Clément de Cabrol de Montredon,
subdélégué de l'intendant du Languedoc,
marié à Saint-Chinian, en 1677, avec Catherine de Guiraud,
(branche des Cabrol de Montredon, à Saint-Chinian),
décédé en 1718 à Saint-Chinian,
d'où:

- Pierre Joseph de Cabrol de Montredon

- Jeanne de Cabrol,
mariée en 1696, à Saint-Chinian, avec Louis Roussel de Saint-Amans,
d'où postérité.

- Marie de Cabrol,
née, en 1684, à Saint-Chinian,
mariée, avec Philippe Tarbouriech de Canredon,
d'où postérité.

- Saint-Clement de Cabrol de Montredon,
baptisé le 12 avril 1687, à Saint-Chinian.
]

.

Cette famille, aujourd'hui éteinte, avait été maintenue dans sa noblesse par jugement du 15 septembre 1671.

A son arrivée dans le pays, Raymond vint habiter la ville-moindre, et plus tard la gache du Planel, Les Cabrol de Rieumajou avaient leur tombeau à Saint-Pons, dans l'église cathédrale ; les Cabrol de Montarnaud sont inhumés à La Salvetat, dans la vieille église Saint-Etienne-de-Caval.

ARMOIRIES [Armes].
- Les Cabrol de Rieumajou, de Grualgue, d'Arifat, portaient: d'azur à trois chevrons d'or, accompagnés en chef de molettes de même.
- Les Cabrol de Montredon et de Montarnaud avaient: d'azur à trois chevrons d'or, accompagnés de deux étoiles d'argent en chef et d'un croissant d'argent en pointe. "

Joseph Sahuc, historien local (en 1907)

Les familles nobles et bourgeoises de Saint-Pons, par Sahuc :

Généralités - Familles Amblard - d'Augier - de Bène de Barre -Bosquat de Saint-Rome - de Bourguignon de Saint-Martin - de Brugairoux - de Brun - de Clerc - Cros-Le-Bailly et Benoit - Devic - d'Estival - de Fleyres - de Flottes - de Gleizes de La Blanque - de Gléon de Durban - de Guibbal - Guiraud - Molinier - Portes - Rocque - Tourbes - Tabarié de Grandsaignes - Treil de Pardailhan - de La Vernhe

[ACCUEIL] [PLAN DU SITE] [ECRIVEZ-MOI] [GITE PRÈS DE SAINT-PONS]