Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Famille de Belot
_____________________

"de gueules au chevron d'or ,
accompagné de trois étoiles de même "

La famille Belot est présente, dès le 16ème siècle à La Salvetat, au diocèse de Saint-Pons-de-Thomières.
La filiation est connue à partir de Pierre de Belot bailli ou juge de La Salvetat, et son frère Barthélémy. La famille semble roturière, sans qualification nobiliaire dans les actes du début du 17ème siècle.

La famille est déjà notable à la fin du 16ème siècle, puisqu'elle obtient avant 1586, de l'évêque Mgr Jacques de Clermont l'érection d'une chapelle privée. En 1606, son successeur Mgr Pierre de Fleyres confirme la donation faite " à Pierre Belot, sr de Cas du lieu de La salvetat, tant pour luy que pour Barthélemy Belot, sr de La Gachette, son frère, d'une chapelle dans l'église de saint-Albin de La salvetat, appellée la chapelle de Notre-Dame, pour y ériger des bancs et places affectées pour eux et leurs successeurs, et d'y élire leur sépulture"

La Salvetat
Métairies de Cas et de La Gachette, à l'est, et au nord de La Salvetat

Les frères Pierre et Barthélémy sont respectivement propriétaires des métairies de La Gachette et de Cas, dont il ont pris, selon l'usage, le nom. Sans héritier, Barthélémy transmet ses biens à son frère Pierre. Le fils de ce dernier François épouse en 1660 Suzanne de Guibbal, d'une famille de juristes influents de Saint-Pons, la capitale diocésaine. L'acte de mariage affirme définitivement les revendications nobiliaires des Belot.

A la génération suivante, Jean Jacques de Belot se marie, en 1687, à Béziers avec Marguerite de Lalle, fille unique d'un procureur de la sénéchaussée de Béziers, qui apporte en dot la seigneurie de La Voulte, près d'Olargues. La seigneurie comprend "toute Justice haute moyenne et Basse, droits Seigaux et Certaines terres Nobles" ... ainsi qu'un château ruiné; les revenus en resteront toujours bien modestes. Malgré les apparences de la noblesse, Jean Jacques de Belot reste toutefois considéré comme roturier et redevable de la taxe de franc-fief.

Seigneur de La Voulte
Compoix de La Voulte: Noble Jean Jacques De Belot Seigneur de La Voulte

De son mariage, naissent deux fils. L'aîné, également prénommé Jean Jacques, héritier de la seigneurie de La Voulte, épouse en 1726 à Béziers Jeanne Françoise Portalon , fille d'Antoine Portalon, homme de loi, seigneur de Servian, d'une famille originaire de Saint-Gervais-sur-Mare; le couple n'a pas d'enfants.
Charles, le cadet prend le nom d'un village de la seigneurie de La Voulte et devient Belot de Tarassac. Mousquetaire du roi, il est le premier à se marier dans la petite noblesse locale, en épousant en 1727 Marianne de Brugairoux, puis en 1736 Marie Elisabeth de Bosquat.

Tarassac
Tarassac et les gorges d'Héric

Seules deux filles survivent de l'union de Charles de Belot avec Marie Elisabeth de Bosquat. Ces deux soeurs se marient le même jour, en 1771: Marianne épouse Pierre de Bayne de Rayssac, d'une famille noble de la région de Castres; Marguerite s'unit à Pierre René de Bene de Barre, hoberau des Monts de Lacaune, qui occupe la fonction toute honorifique de gouverneur de Saint-Pons. En 1784, elles héritent des biens de leur oncle: Marianne obtient la seigneurie de La Voulte, et son mari, Pierre de Bayne de Rayssac devient ainsi le dernier seigneur du lieu.


Notes généalogiques concernant la famille de Belot

Barthélémy DE BELOT, Sieur de La Gachette
marié à Jeanne DE GOUDON,
sans postérité.

Pierre DE BELOT, Sieur de Cas
bailli de La Salvetat,
marié à Marguerite DE LA ROQUE (1575-1668),
inhumé à La Salvetat le 26 janvier 1629,
d'où entre autres enfants :

- François DE BELOT, Sieur de Cas
marié en 1660 avec Suzanne DE GUIBBAL,
décédé à La Salvetat, le 8 octobre 1695,
d'où entre autres enfants :
- Marie DE BELOT,
née à La Salvetat le 15 juillet 1663,
mariée en 1684 à Jean Pierre DE NOZIER DE LAVAL,

- Jean Jacques DE BELOT DE LA BASTIDE,
seigneur de La Voulte,
marié, en 1687, à Marguerite DE LALLE,
d'où:

- Jean Jacques DE BELOT DE LA BASTIDE,
né le 9 novembre 1691, à La Salvetat,
seigneur de La Voulte,
marié en 1726 à Jeanne Françoise DE PORTALON,

- Charles DE BELOT DE TARASSAC,
le 3 novembre 1692, à La Salvetat,
Mousquetaire du roi,
marié, en 1727, à Marianne DE BRUGAIROUX,
remarié, en 1736, à Marie Elisabeth DE BOSQUAT,
d'où

- Marianne DE BELOT DE TARASSAC,
mariée en 1771 à Pierre DE BAYNE DE RAYSSAC,
d'où, entre autres enfants :
- René DE BAYNE (1774-1848),
sous-préfet d'Albi (1811-1815), et de Gaillac (1823-1830)
marié à Jeanne-Françoise DE LOSTANGES,
d'où postérité.
- Marguerite DE BELOT DE TARASSAC,
mariée en 1771 à Pierre René DE BENE, seigneur de Barre et Gos, gouverneur de Saint-Pons,
d'où, entre autres enfants :
- Etiennette DE BENE DE BARRE,
née le 27 janvier 1773, à Saint-Pons-de-Thomières,
mariée en 1796 à son cousin Marie Joseph DOR DE LASTOURS,
d'où postérité.
remarié en 1703 à La Salvetat, avec Anne-Marie DE CITOU,
décédé à Saint-Pons, le 24 mars 1739,
sans postérité connue de ce deuxième mariage.

[ACCUEIL] [LIEN] [GITE DE CHARME DE L'HERAULT] [COMPLETER ou CORRIGER CETTE PAGE]