Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

La famille d'Augier

Extrait de "Familles nobles et bourgeoises de Saint-Pons" par Joseph Sahuc (Bulletin de la Société Archéologique de Béziers - 1907)

" Les d'Augier possédaient au commencement du XVIe siècle la seigneurie de Ferrières et avaient encore en cette qualité, "toute juridiction haute, moyenne et basse sur les masades de La Coste et de Pousselières (Ferrières-Poussarou) contigues l'une à l'autre".

Dans l'église de Ferrières (Ferrières-Poussarou), on voit au-dessus du maître-autel, à la clef de voûte, un écusson portant les initiales R. A. avec la date 1521. Ce chiffre est celui de Ramon Augier, qui en 1550 habitait à Saint-Pons, rue de la Bigua; la famille demeura d'ailleurs dans cette ville jusqu'au XVIIIe siècle.


Village de Ferrières-Poussarou et hameau de Pousselières


Dès qu'elles furent plus nombreuses, les diverses branches se distinguèrent par l'adjonction de noms de propriétés. Il y eut: les d'Augier de Ferrières, les d'Augier de la Moutouze et les d'Augier de la Vignole.

Les d'Augier de Ferrières possédaient la seigneurie de ce nom [Ferrières-Poussarou] mais demeuraient à Saint-Pons où ils ont habité successivement la gache des Mazeliers et la gache del Mercat ;
ils étaient propriétaires des métairies de Plo de Mailhac, Combeliaubert, Marcoïre, Prouilhe.

Les d'Augier de la Moutouze prirent leur nom d'un champ, près de Condades (Riols) ; ils avaient la métairie d'Ardouane (Riols).
L'un d'eux, Marc-Anthoine acheta en 1576. dans la gache Villeneuve. un immeuble appartenant à Hélias Aymard; il le démolit et sur son emplacement construisit la maison d'aspect si original et si pittoresque que l'imagination populaire a fort mal à propos dénommée maison du gouverneur, car aucun gouverneur de la ville n'y a jamais demeuré; d'ailleurs, en 1708, elle était "croulée, entièrement ruynée" et abandonnée pour les impôts.

Maison du gouverneur, à Saint-Pons

Ce fut une simple maison bourgeoise, mal installée même et qui dut probablement à sa situation sur les remparts de servir pendant les périodes de guerre comme corps de garde de luxe et de fantaisie.

Aucun membre de cette famille n'occupa d'importante charge publique; tous furent bourgeoisement propriétaires.

Ramon
qui vivait dans la première moitié du XVle siècle eut trois enfants:
Jacques (A), Marc-Anthoine (B), Pierre (C),

(A)
Jacques
fit profession en 1596 et fut chanoine de l'église cathédrale.

(B)
Marc-Anthoine , sieur de la Moutouze
eut une fille Suzanne épouse François de Guibal, morte en 1667; et Marc-Antoine, lequel à son tour eut une fille unique, Isabeau, religieuse professe au couvent de Beziers.

(C)
Pierre , seigneur de Ferrieres,
époux de la Vernhe, eut cinq enfants :

Catherine,
qui épousa en 1607, Cabrol de Montredon ;

François,
mort en 1645, laissant un fils François qui prit le titre de sieur de La Vignole;

Pierre, sieur de Ferrières,
époux de Marquize de Berton, père d'Ysabeau, épouse de François de Clerc, sieur de la Salle, morte le 23 février 1675, inhumée dans l' église cathédrale de Saint-Pons.

Jean, sieur de la Moutouze,
époux Marquize Turg, était consul en 1614; il eut trois enfants :
Pierre, né en 1612; Jean, mort en 1620; François, né en 1608, époux de Jaquette d'Aussalette, de laquelle il eut deux filles.

Marc-Antoine, sieur de la Moutouze,
docteur en droit, avocat, épousa Jeanne de Guibbal, le 5 Juillet 1614, fut premier consul en 1615, et mourut en Mai 1652, ayant eu quatre filles:
Marquize, née en 1674, épouse Gleizes de la Roquette, morte en 1650; Anne, née en 1622; Marie; et Suzanne, épouse Guillaume de Clerc.

La famille d'Augier disparaît de Saint-Pons à la fin du XVIIe siècle. Emigra-t-elle ? Il est plus probable tomba en quenouilles.

ARMOIRIES [Armes].

- Pierre d'Augier, sieur de La Vignole et de Ferrières, fit enregistrer par d'Hozier, en 1696, les armoiries suivantes: "Ecartelé au premier d'azur à deux croissants d'argent, l'un à côté de l'autre ; au deuxième d'argent à trois pals de sinople; au quatrième d'azur à un lion d'or , armé et lampassé de gueules ; sur le tout: d'argent à trois molettes de sable et au chef chargé de trois étoiles de gueules"

["Ecartelé au 1 d'azur à 2 croissants d'argent; au 2 d'argent à 3 pals de sinople; au 3 d'argent à un arbre de sinople; au 4 d'azur à un lion d'or armé et lampassé de gueules; sur le tout, d'argent à 3 molettes de sable et au chef d'or chargé de 3 étoiles de gueules" (Sahuc - Saint-Pons-de-thomières, ses vieux édifices, ses anciennes institutions) ] .

Marc-Antoine avait fait sculpter dans la maison du gouverneur sur une cheminée qui serait aujourd'hui, coîncidence bizarre, au château de Ferrières de la famille de Rothschild, les armes ci après: "d' … une colonne de.. ., surmontee d'une étoile de..,.., adextrée d'un A, senestrée d'un M, de, . . . . " . "

Joseph Sahuc, historien local (en 1907)

Les familles nobles et bourgeoises de Saint-Pons, par Sahuc :

Généralités - Familles Familles Amblard - de Bène de Barre -Bosquat de Saint-Rome - de Bourguignon de Saint-Martin - de Brugairoux - de Brun - de Cabrol - de Clerc - Cros-Le-Bailly et Benoit - Devic - d'Estival - de Fleyres - de Flottes - de Gleizes de La Blanque - de Gléon de Durban - de Guibbal - Guiraud - Molinier - Portes - Rocque - Tourbes - Tabarié de Grandsaignes - Treil de Pardailhan - de La Vernhe

[ACCUEIL] [PLAN DU SITE] [ECRIVEZ-MOI] [GITE DE FRANCE DE L'HERAULT]