Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Famille Augier
_____________________

"D'argent au chevron de gueules,
accompagné en chef de trois étoiles d'or, mal ordonnées
et en pointe, d'un lion rampant au naturel, à la queue de gueules et lampassé de même"

La famille d'Augier est originaire de Laurens dans le Bitterois, où l'ayeul Michel (1584-1664) est viguier ou juge du lieu.
Au milieu du 17ème siècle, son fils Raymond Augier (1631-1710) s'est fixé à Narbonne, où il détient l'office lucratif de receveur des tailles. Ses fils Dominique et Raymond, puis ses petits-fils occupent les plus hauts postes de la magistrature de la ville : ils se succèdent dans les fonctions de viguier et de procureur de Narbonne pendant le dernier siècle de l'Ancien Régime.
Une des filles de Raymond Augier, Marguerite épouse, en 1693, Antoine de Niquet ingénieur et directeur du Canal du Midi.
Grâce l'appui de son oncle par alliance, Hyacinthe Augier (1656-172.) obtient un poste d'administration du Canal du Midi, auquel succéderont certains de ses descendants, jusqu'au milieu du 19ème siècle.

Une branche de la famille Augier s'est établie à Agel, au diocèse de Saint-Pons, en 1762, après l'achat de la seigneurie et du château, par Jean Hyacinthe d'Augier, aux héritiers Beauxhostes. Ce dernier, viguier de Narbonne, pare son nom d'une particule, se fait appeler Messire, se dit seigneur haut-justicier d'Agel, se marie dans une famille noble, sans parvenir à s'agréger à la noblesse.

Jean Victor Poncet (1830-1880), arrière-petit-fils de Jean Hyacinthe d'Augier, dernier seigneur d'Agel, étant décédé sans postérité, le château d'Agel a été transmis aux héritiers de son épouse, qui le possèdent encore de nos jours.


Notes généalogiques sur la famille Augier

Michel Augier (?1584-1664),
viguier de Laurens, au diocèse de Béziers,
épouse Margot Romieu,
d'où entre autres enfants:

- Raymond Augier (1631-?1710),
bourgeois de Narbonne,
receveur des tailles du diocèse de Narbonne,
marié avec Jeanne Martin,
d'où entre autres enfants:
- Hyacinthe Augier (1656-172.),
receveur du canal de communication des mers au département du Somail
marié, en 1696, à Anne Domec
d'où, entre autres enfants :
- Claude Augier (1...-1770)
receveur du canal au Somail,
marié le 8 mai 1731, à Ginestas avec Marie Calas,
d'où, entre autres enfants :
- Jean Hyacinthe d'Augier (1732-1804),
viguier de Narbonne,
seigneur d'Agel,
marié, en 1763, avec Françoise Gabrielle de Lenoir (1733-1785),
d'où entre autres enfants :
- Jeanne Gabrielle d'Augier, (1769-1837)
mariée, en 1802 à Marc Antoine de Raymond La Nougarède (1760-1829),
(ancien capitaine d'infanterie et maire d'Agel)
d'où une fille unique :
- Adélaïde de Raymond La Nougarède (1804-1867),
héritière du château d'Agel,
mariée en 1822, à son cousin Victor Poncet (1797-1882),
(magistrat, maire d'Agel),
d'où, entre autres enfants :
- Caroline Poncet (1823-1...),
mariée, en 1853, avec Laurent François Auguste Espardeiller,
d'où postérité.

- Jean Victor Poncet (1830-1880),
sans postérité de son mariage, en 1876, avec Pauline Ecal (1835-1...),
cette dernière, fille d'Antoine Ecal (1804-1879) et Denise Basclet (1812-1853), et soeur de Louis Ecal, époux de Marie Anne Guibbal; ces derniers ayant pour fils :

Marie Pierre Joseph Ecal (1874-1927),
marié, en 1914, avec Marie de Parades (1886-19XX),
d'où postérité, héritant du château d'Agel.

- Léontine Poncet (1834-1892),
mariée, en 1856, à Paul Pradal (1824-1867),
(avocat, d'une vieille famille saint-ponaise),
d'où postérité.

- Antoine Esprit François d'Augier (1776-18..),
marié en 1800, avec Victoire Pech, fille de Jean, médecin de Narbonne, et de Marie-Anne Guiraud.
d'où :
- François Hyacinthe d'Augier, (1803-1870)
receveur du canal du midi à Saint-Nazaire (Aude),
marié, le 16 mars 1837, à Ginestas (Aude) avec Iphigénie Catherine Berton,
d'où un fils.
- Emile Maurice d'Augier (1831-1890),
contrôleur du canal du midi à Saint-Nazaire (Aude),
marié, le 27 juin 1855, à Agde, avec Caroline de Jordan,
réside au Somail (Aude),
- Maurice d'Augier
élève à l'école de Sorèze (de 1864 à 1866).
- Jean d'Augier
chanoine à la cathédrale de Narbonne,
- Marguerite d'Augier (1662-1714),
mariée en premières noces avec André Le Brun,
(commissaire des guerres, bourgeois de Narbonne)
d'où postérité;
remariée en 1693 avec Antoine de Niquet (1639-1726),
(ingénieur, dirigeant notamment les travaux du canal du midi, directeur du Canal royal des Deux Mers, membre de l'Académie des Sciences)
d'où entre autres enfants :
- Antoine Joseph de Niquet (1701-1794),
premier président au parlement de Toulouse (1770).
- François Augier (16..-1741),
procureur en la ville, viguerie et vicomté de Narbonne (1696),
marié en 1697 avec Thérèse de Marqueret,
d'où, entre autres :
- Antoine Thomas d'Augier, (1700-1780)
procureur en la ville, viguerie et vicomté de Narbonne, lieutenant particulier à la châtellenie et juridiction du canal de Languedoc au département du Somail
marié en 1740 avec Elisabeth de Daffis.

- Dominique d'Augier,
viguier de Narbonne,
sans postérité.

- Raymond d'Augier
marié, en 1703, à Jeanne Barbasa,
d'où, entre autres :

- Marguerite Jeanne d'Augier, (1704-1780)
mariée à Jean Pierre Guy,
(président trésorier de France en la généralité de Toulouse),
d'où postérité.

d'après http://gw2.geneanet.org/jalb et http://www.lemarois.com/jlm/data/n15niquet.html
Remerciements à Joëlle Anne Bordères pour toutes les informations fournies (notamment le dessin des armoiries)
.

[ACCUEIL] [GITE DE FRANCE DANS L'HERAULT] [COMPLETER ou CORRIGER CETTE PAGE]