Saint-Pons-de-Thomières et le Pays Saint-Ponais
Histoire et patrimoine de l'ouest du département de l'Hérault

Dénombrement de la seigneurie d'Aigues-Vives-le-Roy
par les consuls, le 13 octobre 1631


En 1631, les consuls d'Aigues-Vives procèdent au dénombrement de la seigneurie dont ils ont été mis en possession en 1627.

De 1631, le 13 octobre.
Dénombrement de la seigneurie d'Aigues-Vives-le-Roy, situé dans la vicomte de Narbonne. rendu au Roy, devant M. Jean de Segnoret, seigneur de Fabresan, trésorier et grand-voyer de France au bureau des finances établi à Pézenas, intendant des gabelles du Languedoc, commissaire député par M.M. les trésoriers généraux de France pour la réception des hommages, vérification des dénombremens, et renouvellement des droits du domaine de Sa Majesté, etc. ;
par Jean Gavalhez et Jean Solier, députés par la communauté dud. lieu d' Aigues-Vives-le-Roy.

Dans lequel dénombrement, lesdits députés dénombrent la seigneurie haute, moyenne et basse dudit lieu, quête annuelle de six livres dix sols, et autres droits et devoirs en dépendans, qu'ils ont acquis du Roy par la revente pour le prix de treize cens quatre vingt livres ;
déclarant qu'ils ne retirent que peu ou point d'émolumens de la dite seigneurie, pour n'avoir pu trouver ny recouvrer aucunes reconnaissances, etc.
Déclarant en outre que, pour raison de l'entière directe du terroir dudit Aigues-Vives, il y a procès pendant en la cour du Parlement de Toulouse, entre Raymond et Jules de Beauxhostes, seigneurs de Serièges, d'une part, et les dits consuls et communauté d'Aigues-Vives, d'autre ;

Disent encore qu'ils ont droit d'imposer annuellement cinquante livres, pour acheter l'écarlate pour les chaperons rouges, ce qui leur a été concédé et octroyé par le Roy par lettres patentes du mois de septembre 1614, etc.

Les autres droits et facultés du présent dénombrement sont énoncés dans l'hommage inventorié au numéro précédant..

L'extrait collationné de ce dénombrement est signé par Jean Cavalhez, notaire dudit lieu d' Aigues-Vives, et est cotté n° 564.

Archives de l'ancien évéché de Saint-Pons - inventaire de 1746 - par Joseph Sahuc.

[ACCUEIL DU SITE] [E_MAIL] [GITE DE FRANCE DANS LE MINERVOIS]